Skip to main content

L’UNADEV et Happymoov : Les non-voyants passent au vert ! avec un service de transport écologique à Lille

Happy moov un système de transport accessible au mal et non voyant a Lille e8c4cL’Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels des Hauts-de-France et Happymoov, société de Vélotaxi, s’associent afin de permettre aux personnes déficientes visuelles en perte d’autonomie de se déplacer en toute sécurité. Un système de transport original et à la fois écologique participant ainsi a la fois au développement des transports zéro émission, et de permettre aux personnes ayant des difficultés visuelles de déplacements d’accéder à plus grande autonomie !

La commission des affaires sociale de l’Assemblée adopte à l'unanimité le projet de loi sur le PCH

Réunion de la commission des affaires sociales le 5 juillet 2017La commission des Affaires sociales à examiner ce 9 mai 2018, la proposition de loi de Philippe BERTA du groupe Mouvement Démocrate et apparentés, présenté le 17 mai en séance publique, relative à la prestation de compensation du handicap (PCH). Un texte, avec deux objectifs celui de la suppression de la barrière d’âge de 75 ans, mais aussi de réduire le reste à charge des bénéficiaires. Un texte voté adopté à l’unanimité, preuve selon le député du Gard, de l’urgence qu’il y a à proposer des dispositifs d’amélioration de cette prestation ». À se demander pourquoi le combat pour la suppression de la prise en compte des revenus du conjoint pour l’A.A.H. a lui était rejeté par l’Assemblée nationale.

La pudeur des soignants : Émois et résonances de la première toilette des élèves aides-soignants

Couverture du livre paru au éditions ères la pudeur des soignants émois et résonances de la première toilette des élèves aides soignants 899a5Au lendemain de l’immense épidémie du Covid-19, mais aussi des scandales retentissants au sein de certain EPADH. Cette ouvrage coécrit par Catherine DELIOT, Christine MATHERAT ainsi que la participation des élèves de l’IFAS. Vient décrire de manière réelle l’apprentissage d’une profession parfois difficile au travers des témoignages des élèves aides-soignants. De la combinaison de récits de toilettes par des apprenants aides-soignants et d’articles réflexifs par des universitaires reconnus rend cet ouvrage innovant et incontournable pour comprendre les enjeux du respect de la pudeur dans le soin de la toilette aussi bien du côté du patient que de celui du soignant.

 

La reconnaissance des proches aidants a été publiée au Journal officiel pour une entrée en vigueur fin 2019

Un aidant a domicile tendant la main a une personne en perte d autonomie b8987Le Journal officiel a publié le 23 mai dernier les quatre articles de la loi LOI n° 2019-485 visant à favoriser la reconnaissance des proches aidants. Avec la création d’un congé de proche aidant mais qui ne sera pas indemnisé, contrairement à ce que prévoyait la proposition initiale. Des mesures destinées à faciliter la conciliation entre la vie professionnelle et la vie personnelle des salariés proches aidants doivent faire l’objet des négociations de branches. Un abondement spécifique du compte personnel de formation peut être prévu pour les salariés proches aidants (en application d’un accord d’entreprise ou de branche) Ou encore dans son article 4 la création d’un dossier médical partagé de la personne aidée comporte des informations sur le proche aidant. Des mesures qui entrerons officiellement en vigueur a partir du 23 novembre 2019.

La santé au cœur des préoccupations de la 9e édition de cette journée nationale des aidants parrainée Églantine EMÉYÉ,

Affiche la 9e edition de la journee nationale aidants sur le thematique de la sante organise par le Collectif Je tAideLes aidants ont fait le choix de la santé comme thématique pour cette nouvelle édition de la journée nationale des Aidants qui aura lieu demain 6 octobre. Et pour cause un aidant sur deux déclare souffrir de stress, d’anxiété, de surmenage ou douleurs articulaires et même de troubles musculosquelettiques. Une aide quotidienne à un proche qui a des conséquences sur la santé de l’aidant et qui reste malgré cela pour les gouvernements successifs une préoccupation secondaire. Un aide mal valorisé à peine 3€ de l’heure et qui pourtant permet à l’État économise plusieurs milliards chaque année.

La ville de Montpellier ouvre trois de ces EHPAD à la colocation étudiante dès septembre 2018

séance de gymnastique entre étudiants et résidents de lehpad f. gauffier à montpellierAnnie YAGUE, adjointe au maire de Montpellier, déléguée aux affaires sociales, Vice-présidente du C.C.A.S. et Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au social a présenté aujourd'hui, le dispositif des colocations étudiantes. Un dispositif qui vient concrétiser une annonce faite en février dernier dans le cadre de la nouvelle politique sociale et l’ambition de changer le regard sur la vie en EHPAD, de rompre l’isolement et la précarité et de renforcer le lien social et intergénérationnel.

Le Bas-Rhin accroît son effort de près de 2,3 M€ au profit des services d'aide et d'accompagnement à domicile

Services d'aides a la personnes de l'association Abrapa l'un des 82 prestataires reconnu par le Bas RhinLors de la dernière assemblée départementale du 23 avril dernier le président Frédéric BIERRY, à décider le renforcement de l’accompagnement des services d’aide a l’accompagnement à domicile (SAAD) pour les 4 prochaines années. Un choix qui demeure aussi une obligation par la progression constante des besoins et que beaucoup de départements, on était contraint d’effectuer.

Le CNSA annonce une légère hausse de son budget pour atteindre 26,8 Mds€ pour 2019

Marie Anne MONTCHAMP Presidente du CNSAMardi 4 décembre, le Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a défini les grands axes de sa contribution à la concertation Autonomie et Grand âge fin janvier. Lors de cette séance, les membres ont également voté le budget 2019 de la Caisse et ont pris acte de celui de la sécurité sociale. Un budget 2019 en hausse de + 0.89 %. Une hausse que certaines associations jugent comme insuffisante.

Le collectif Je t’Aide publie un 2e plaidoyer « Pour qu’aider ne rime plus avec précarité » et lance une pétition

A gauche une femme représentant une aidantes a droit l'affiche de la pétition et bas les trois affiche de campagne 2018 36d05Baisse de salaire ou perte d’emploi, rupture du lien social, droits et reconnaissances insuffisantes, aider conduit trop souvent les aidants à la précarité. Ce plaidoyer vise à porter la parole vivante des aidants, qui ont demandé que cette année, la lutte contre la précarisation de leur quotidien soit au cœur de l’action du collectif. Le collectif Je t’Aide qui lance aussi à nouveau une pétition en ligne pour la reconnaissance d’un statut et pour plus de droits pour les aidants qui atteint déjà plus de 3986 signatures. Une pétition et plaidoyer qui intervient au lendemain de la manifestation nationale lancé par le personnel des EHPAD venu crier son désespoir et demande la création de 40 000 postes.

Le département des Hauts-de-Seine lance le Hackathon « innovation et autonomie » et le mécénat collaboratif

Logo Hackathon innovation et Autonomie les attentes des seniors en Hauts de seineLe Département des Hauts-de-Seine organise le premier Hackathon « Innovation & Autonomie », en partenariat avec la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, les 21 et 22 juin à La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, dans le cadre de la Conférence des financeurs du Département. Des inscriptions en ligne sont prolongées jusqu'au 3 juin 2018, sur le site dédié. Le Département des Hauts-de-Seine qui se lance également pour la première fois dans le mécénat collaboratif au service de la solidarité en utilisant la technologie de la « blockchain » à l’occasion de cette manifestation.

Le Dr DENORMANDIE présente son rapport sur l’aide techniques pour l'autonomie des personnes handicapées ou âgées

Remise virtuel du rapport pour Philippe Denormandie a Sophie cluzel et à Brigitte Bourguignon b986dAprès avoir été missionné une première fois en 2019 et rendu un rapport sur l’accès au soins pour les personnes en situation de handicap en 2019. Philippe DENORMANDIE avec Cécile CHEVALIER ont remis à Brigitte BOURGUIGNON, Ministre déléguée auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé chargée de l’Autonomie et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes Handicapées. Un second rapport sur l’aide techniques pour l'autonomie des personnes handicapées ou âgées : une reforme structurelle indispensable. Des recommandations censé améliorer le recours aux aides techniques, à travers un accompagnement renforcé des personnes et des professionnels de santé, des dispositifs de financement simplifiés et mieux adaptés, et un accès plus direct à l’innovation.

Le Hackathon E-TONOMY 2018 récompense cinq projets concrets et innovants pour favoriser l'autonomie

Le Hackathon E TONOMY 2018 recompense cinq projets concrets et innovants pour favoriser lautonomieDans la continuité du Salon E-TONOMY organisé par l'association INVIE au Campus des Mureaux (Yvelines), du 12 octobre (soir) au 14 octobre (midi), 54 heures de hackathon(1) à permis à un jury d’horizons multiples, présidé par Damien GROMIER, Fondateur de France is AI, de challenger les participants sur des défis sociaux, technologiques et territoriaux. Pour cette édition 2018, plus de 50 participants d'horizons multiples, entrepreneurs, structures, start-up ou étudiants désirant participer à la réflexion ont présenté de multiples projets autour des 4 défis proposés, dans l'intervention à domicile, la robotique sociale, l’handisport, le Smart City et autonomie. Cinq projets des lauréats dus hackathon 2018 qui ont su attirer l’attention du jury.

Le personnel des EHPAD au bord de l’implosion et des grèves qui ne cessent de se multiplier

Dépendance personne âgée avec a ses coté une employé au sein EHPAHAu lendemain de la journée nationale des aidants, et a la veille d’un reportage diffusé sur Pièce a conviction qui s’intéresse aux maisons de retraite « les secrets d’un gros business ». Les EHPAH continuent à faire parler d’eux avec des grèves a répétition qui ne cessent de prendre de l’ampleur et ceux concernant les conditions de travail des soignants d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Un an après le constat confirmé par une étude de la DREES en 2016, celle-ci se confirme pour la mission de l’Assemblée nationale qui vient de rendre ces conclusions « la tension reste réelle ».

Le reste à charge continue à peser de plus en lourd ainsi que «Les disparités d'APA à domicile entre départements»

Une femme en compagnie dune personne âgée 52dd9Selon un rapport publié le 12 juillet dernier par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) le taux de reste à charge moyen des bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), à cause de leur dépendance est reparti à la hausse en 2017 à 21,7%, contre 20,6% l'année précédente, rompant ainsi avec la tendance baissière qu'il avait amorcée en 2015. Une hausse qui intervient trois ans après l'entrée en vigueur d'une loi qui visait à réduire le reste à charge des patients dépendants, et qui peut notamment s'expliquer par l'augmentation des revenus des patients concernés.

Le secteur de la prestation a domicile inquiet par les nouvelles dispositions du projet loi de la sécurité sociale

Aide la personnes âgées et ou handicapées les associations inquiète du PLFSSLe gouvernement va-t-il donc finalement imposer les efforts demandés par l’ancien gouvernement à destination des professionnels du secteur de l’aide à domicile et auquel il aura renoncé ? C’est que souhaite la Fédération des Prestataires de Santé à Domicile (PSAD) et son président Charles-Henri des VILLETTES, à la suite des mesures envisagées, par le gouvernement, au titre des articles 40 et 41 du PLFSS pour 2018. Une inquiétude fondée essentiellement sur l’article 41 qui prévoit « Une clause de régulation de la dépense très proche de celle d’ores et déjà employée pour le médicament : une régulation par le taux », selon Charles-Henri des Villettes.

Les audioprothésistes adaptent leurs services au profit des malentendants en situation de dépendance à domicile

Des audioprothésistes mobiles pour une audition sur mesure a domicileBeaucoup de personnes, souffrent d’une diminution auditive son aujourd’hui isolé. S’il n’est pas question de forcer les personnes sources ou malentendante à être systématique appareillé une situation encore trop courante, comme le dénoncent plusieurs associations de sourds. Cette opération mise en place par les audioprothésistes à pour but d’intervenir pour les personnes âgées et notamment en situation de dépendance de retrouver par l’audition un sentiment de liberté et d’autonomie. Un service adapté à domicile afin de les équiper d’appareils auditifs à leur domicile ou d’assurer une reprise de suivi pour les personnes possédant déjà un équipement audio-prothétique.

Les français vont vivre plus longtemps après 65 ans, "sans incapacité" entre 10 et 12 ans, selon une étude

graphique 1 espérance de vie et espérance de vie sans incapacité à 65 ans par sexe de 2008 à 2022 2f651Les Français vivent plus longtemps après 65 ans sans incapacités, selon une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) publiée 22 décembre 2023. Après avoir augmenté de 1 an et 9 mois pour les femmes et de 1 an et 6 mois pour les hommes entre 2008 et 2022. L'indicateur avait reculé en 2020, dans le contexte de la crise sanitaire du coronavirus, puis il a augmenté fortement en 2021. Une augmentation confirmé en 2022, ainsi à une femme à 65 ans, peut espérer vivre encore 11,8 ans sans être limitée dans les activités de la vie quotidienne par un handicap ou une maladie et un homme 10,2 ans, selon une étude de la Drees.

Les salariés de l’aide a domicile et accueillant familiaux bénéfice de masque gratuit

Une femme faisant le ménage dans un appartement et portant un masque médical b0f84Alors que la situation sanitaire se dégrade en France, la question des masques continue à se poser. Contrairement au mois de mars, on ne parle plus de pénurie. Il s’agit plutôt de savoir qui prend leur achat en charge. Ces désormais le cas depuis la publication d’un arrêté publié au Journal officiel le 28 octobre dernier par la Ministre Brigitte BOURGUIGNON, en charge de l'Autonomie. Pour les accueillants familiaux et les salariés de l'aide à domicile avec 10 masques par semaines. Une gratuité qui fait pourtant des exclus comme le regrette la Fédération française des services à la personne et de proximité (FEDESAP).

Marie-Anne Montchamp prend la direction de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie

La nouvelle présidente du CNSA Marie-Anne MONTCHAMP, et sa nouvelle directrice Anne BURSTINSecrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale de 2010 à 2012 elle avait notamment porté comme Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées la loi du 11 février 2005. Marie-Anne MONTCHAMP a été élue hier à la présidence de la CNSA à l’occasion d’un conseil extraordinaire. Une femme d’expérience qui se voie récompensé également pour son soutien a Emmunel MACRON qui l’avait désigné pour siéger au sein du conseil de la CNSA comme personnalité qualifiée, aux côtés de Philippe de NORMANDIE et du philosophe et écrivain autiste, Josef SCHOVANEC, par arrêté du 18 octobre 2017.

Mauvaise gestion de l’EHPAD public de Marly-la-Ville dans le Val-d'Oise et le transfert de la gestion vers la MGEN

EHPAD public Jacques Achard a  Marly la Ville situe dans le Val d OiseAprès les doutes concernant la survie, en 2015, de la maison de retraite Jacques-Achard, à Marly-la-Ville, situés dans le Val-d’Oise, à 30 kilomètres au nord de Paris qui a pris fin en octobre 2015 suites à la mauvaise gestion de l’établissement. L’établissement aura trouvé un nouveau départ avec sa gestion confié depuis juin 2017 a à la mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN). Une situation prévisible affirme la cour régionale des comptes d’Île-de-France dans son rapport qui a vu sa situation financière se dégrader 2011