Contenu principal

Message d'alerte

Chômage

  • Le Patronat reprend le contrôle de l’AGEFIPH avec Malika BOUCHEHIOUA en remplacement de Anne BALTAZAR

    La nouvelle presidente de lAGEFIPH Malika BOUCHEHIOUA

    Après avoir assuré la présidence pendant trois ans, Anne BALTAZAR, représentante du collège des salariés et membre du syndicat FO, quitte ces fonctions à l’occasion de l'assemblée générale de l'AGEFIPH le 11 septembre dernier à Bagneux. L’Assemblée, qui aura élu sa nouvelle présidente Malika BOUCHEHIOUA et renouvelé son conseil d’administration et son bureau. La précédente à avoir occupé se poste pour les employeurs avait été Mme Odile MENNETEAU entre 2012-2015.

  • Les Entreprises Adaptées : un modèle de réussite inclusif au service de l’emploi des salariés handicapés ?

    Conférence de presse présentation enquête unea sur les entreprises adaptéesAvec plus de 550 000 personnes en situation de handicap privées d’emploi progressant de +27 % entre 2012 et 2017. Ce taux reste et demeure deux fois plus élevé que la moyenne qui de 10 % environ. Une situation qui confirme si cela devait être le cas la difficulté réelle que rencontre ces personnes. Une situation jugée comme inacceptable par près de 9 Français sur 10 (89%) d’après la récente enquête(1) menée par CSA pour l’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA). Alors que le gouvernement tente de vouloir favoriser l’emploi en milieu ordinaire dans sa nouvelle réforme en préparation. L’UNEA qui souhaite rappelée par cette enquête que « l’entreprise adaptée reste un modèle inclusif dans l’accès à l’emploi ».

  • Les entreprises adaptées dans les starting‐blocks pour faciliter l’inclusion professionnelle des sportifs de haut niveau

    Quelquune des principaux intervenant lors du lancement de soirée ea97bAlors que le France se prépare à accueillir les jeux paralympiques, en 2024, en réalisant les premiers Jeux inclusifs et solidaires de l’histoire, l’Union nationale des entreprises adaptées (UNEA) annonce vouloir avec la loi de septembre dernier « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », de doubler les effectifs du secteur adapté d’ici 2022, pour relever le défi social du chômage massif des personnes en situation de handicap. Afin d’atteindre cet objectif, l’UNEA a annoncé le 5 décembre dernier le lancement de leur partenariat national pour améliorer l’insertion professionnelle des sportifs de haut niveau tout au long de leur vie.

  • Les Français favorables à la mise en place de dispositifs pour les maladies chroniques évolutives dans l’emploi (MCE)

    une personne en fauteuil dans un bureau sur son lieu de travailA la veille de sa conférence nationale le 15 novembre, le collectif Travail & SEP composé d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et le Laboratoire Roche, le collectif dévoile aujourd'hui en exclusivité les résultats de son enquête sur les maladies chroniques évolutives dans le monde professionnel*. Une enquête qui sera le moteur afin de contribuer à un meilleur maintien dans l’emploi des personnes atteintes de MCE.de 15 propositions et un prototype de solution pour le service public.Des enseignements clés qui démontrent la mobilisation des Français en faveur de la mise en place de dispositifs facilitant l’insertion professionnelle des plus de 10 millions de Français concernés selon des chiffres de l’assurance maladie.

  • Les personnes aveugles dans le monde entier sont largement sous-employées selon une étude trois association anglophone

    une salariés aveugle en formation par la fédération des aveugles de france c10bdUne nouvelle étude réalisée par la Fondation INCA, Vision Australia et la Blind Foundation de Nouvelle-Zélande a révélé que les personnes vivant avec une perte de vision sont beaucoup moins susceptibles d'être employées comparativement à leurs concitoyens qui voient. Des résultats d'un sondage mené dans trois pays auprès d'adultes aveugles ou ayant une vision partielle ont montré que l'Australie avait le taux d'emploi à temps plein le plus faible (24 %), suivie du Canada (28 %) et de la Nouvelle-Zélande (32 % seulement). Cependant, le taux d'emploi à temps plein de la population active dans ces pays est, dans certains cas, près du double de ces taux.

  • Les personnes handicapées devront pouvoir bénéficier pleinement de la Réforme de la formation professionnelle

    2018.07.18.Formation Professionnelle Une priorite pour lAGEFIPHCe n’est pas une nécessité mais une obligation a fait savoir l’AGEFIPH avec plus 23 % de chômage chez les personnes en situation de handicap avec des taux parfois qui dépassent 33 % chez les sourds ou près 51 % pour les travailleurs déficients intellectuels ou les atteints d’un handicap psychique. Une réforme qui au-delà de l’objectif de réformer l’assurance-chômage a pour but de réformer le système de formation professionnelle initiale (apprentissage) et continue. Un sujet auquel selon l’AGEFIPH les travailleurs handicapés doivent pouvoir être pleinement être intégré. Alors que le texte vient d’être voté par le Sénat pour repasser en lecture publique à l’Assemblée nationale le 23 juillet.

  • Les Syndicats regrette un manque réel de concertation sur la réforme de l’emploi des travailleurs handicapées

    Le Président de la CFE CGC François HOMMERIL et deux élus du secteur santé au travail et handicap rencontrent Sophie CLUZEL le 27 mars 2018Après l’annonce ce 5 juin, de la ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées présentant le premier point d’étape sur la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap. La CFE-CGC affirme regretter le comportement du gouvernement et de la Ministre pour lequel il s’agit plus d’une réflexion que d’une concertation alors que tous semblaient pourtant d’accord sur le constat. Un avis que semble partagée également la CFDT, FO ou la CGT qui « déplore le manque d’ambition récurrent et les échecs des politiques d’emplois des personnes handicapées depuis des décennies ».

  • Les syndicats renouvellent leur attachement à la négociation collective et la signature d’accords dédiés au Handicap

    Les différents partenaires sociaux réunis en septembre 2017 lors dune conférence sur le dialogue socialeAlors que le secrétaire d’État Sophie CLUZEL, en charge du handicap, travaille toujours actuellement sur une, réforme de l’emploi des travailleurs handicapés, et a une plus grande « inclusion en milieu ordinaire », reforme qui devrait être présente dans les prochaines semaines. Les cinq principales organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO), renouvellent leur attachement à la négociation collective et à la signature d’accords dédiés au Handicap, au niveau des branches et des entreprises, ceci dans l’objectif de « mieux intégrer et maintenir en emploi les personnes handicapées ».

  • Lyon accueil la 2e édition des trophées lumière de l'entreprise inclusive en présence de Sophie CLUZEL

    Sophie CLUZEL (au centre) lors de la remise d'un prix a lune des lauréate des trophées lumière de l'entreprise inclusive  e39a5Le 18 juin dernier l’université Lumière Lyon 2 à accueilli la deuxième cérémonie des Trophées Lumière de l'entreprise inclusive. Le jury récompense à cette occasion au travers de 9 trophès dans 8 catégories après avoir étudié une diversité de dossiers en provenance d'entreprises du territoire régional, national et de quelques entreprises européennes, les entreprises à la politique inclusive dite « remarquable et innovante » par les organisateurs. Une remise de prix qui cette année aura vu la présence la secrétaire d’État en charge du handicap, de Sophie CLUZEL également marraine de ce prix.

  • Maxime COUVREUR, en situation de handicap moteur, en recherche un emploi et ce malgré des études supérieures

    Maxime couvreur en situation de handicap moteur a droite le logo de seeph 2018 36d35À l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créé des postes standards figés, transformations qu’on imagine impossible ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion. Nous avons interviewé Maxime COUVREUR, en situation de handicap moteur, après avoir interrogé Stéphanie MERIGOUX, déficiente visuelle et Magalie DUAUT RAVELEAU, déficiente auditive.

  • Muriel PENICAUD dans les Landes pour le lancement officiel de l’emploi temporaire dans les entreprises adaptées

    Muriel penicau lors de la sa visite de lentrprise adapté dans les landes chez fms avec a droite le président de lunea cyril gayssot f55ebOfficiellement créée en juillet 2018, les entreprises adaptées de travail temporaire (EATT), entre le ministère du travail et par l’Unapei, APF France Handicap et l’association l’UNEA, auquel avait refusé de se joindre l’APAJH. Le décret n° 2019-360 instituant cette nouvelle entreprise a été publié ce 24 avril. Un nouveau modèle qui entend devenir le spécialiste de l'intérim pour les personnes handicapées, avec un accompagnement dédié. Une expérience menée jusqu'à fin 2022 pour lequel la ministre du travail Muriel PENICAUD c’est rendu dans à Saint-Geours de Maremne, au sein de l’entreprise FMS (Facylities Multi Services). Une visite dans un contexte ou le taux de chômage chez les travailleurs handicapés continue de progresser pour atteindre près de 23 %. Une situation jugée inacceptable par près de 9 Français sur 10 (89%) d’après la récente enquête menée par CSA pour UNEA.

  • Quels emplois pour les personnes malvoyants et aveugles : plus de 55 620 postes seraient disponibles selon un Baromètre ?

    Une Standardiste Non Voyante disposant de different telephone et clavier en brailleA l'occasion de la journée nationale des aveugles et malvoyants le 4 octobre prochain, Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, présente un baromètre des métiers liés au handicap en général ainsi que les métiers qui peuvent embaucher des personnes malvoyantes et aveugles. Un résultat pour le moins surprenant qui tendrait a affirmé que 55 620 postes seraient disponibles. Un chiffre à prendre avec beaucoup de précautions car ces postes sont avant ceux actuellement à pouvoir et pour lequel il n’est pas certain que l’employeur soit ouvert à l’embauche d’une personne en situation de handicap.

  • Quinze propositions pour : Vivre est travailler dans une entreprise et société inclusive avec une sclérose en plaques

    Logo conference débat vivre et travailler avec une sclerose en plaques dans une entreprise et une société inclusive 77d3eLors de sa conférence nationale organisait ce 15 novembre à Paris en amont de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH), le collectif Travail & SEP composé notamment d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et Roche ont présenté dans le cadre d'un manifeste quinze propositions concrètes. Un prototype de solution à destination des pouvoirs publics a aussi été présenté. Un enjeu de santé publique et de protection sociale majeure étant donné que plus de 10 millions de Français sont concernés. Cette conférence a été l’occasion de réunir tout un écosystème (la Société Française de Neurologie, l’ANACT, la Fondation Travailler Autrement, des députés, des patients…) afin d’échanger sur le sujet et agir ensemble pour une société plus inclusive.

  • Réforme de l’OETH Anne BALTAZAR prend acte, mais reste prudente après les annonces de Muriel PÉNICAUD

    La Presidente Anne BALTAZAR de lAGEFIPH le 3 octobreA la suite de la présentation du bilan de la première partie des concertations effectuée par la Ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, Ministre du Travail et de Sophie CLUZEL, secrétaire d’État aux personnes handicapées concernant la réforme de l’OETH. l’AGEFIPH et sa présidente ont annoncé dans un communiqué prendre acte de l’ambition portée par le gouvernement et notamment celle de favoriser l’emploi direct pour ouvrir davantage l’entreprise aux personnes handicapées. Une déclaration pour laquelle l’AGEFIPH exprime néanmoins des regrets et se montre prudente pour la suite.

  • Réforme de la Loi Handicap : un nouvel élan pour les achats responsables ?

    Dominique du PATY de CLAM Fondatrice du fondatrice du cabinet de conseil en investissement HandiréseauL'État sera-t-il en capacité d'ouvrir un nouveau champ prometteur aux achats responsables et de simplifier le recours à davantage de diversité ? Juillet devrait permettre aux acheteurs d'obtenir les réponses qu'ils attendent. Il court un petit vent de panique chez les acheteurs : la Loi Handicap en cours de refonte pourrait transformer radicalement le recours au secteur du travail protégé et adapté (STPA) qui a demandé tant d'efforts de mise en oeuvre aux directions achats. Les achats solidaires, rejetés avec l'eau du bain ? Cette refonte impactera nécessairement les services achats qui avaient appris à apprécier ces partenariats, en leur permettant de jouer un rôle décisif pour l'intégration des personnes en situation de handicap, dans leur entreprise.

  • Six associations refusent la fusion AGEFIPH / Pôle Emploi voulu par le gouvernement

    Le salon de la création d'entreprise Toulouse métropole creactiv 2013 -- Illustration  8b5eaDans un communiqué commun, six associations comme la FNATH, APF France Handicap ou encore l’UNAPEI ou le CFPSAA, ont dénoncé la remise en cause de la capacité d’accompagnement vers l’emploi des personnes en situation de handicap. La raison ? La décision du Ministère du Travail à la suite de la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, de l’absorption partielle de l'AGEFIPH, par Pôle emploi. Une solution inacceptable et qui n’avait pas fait l’objet d’une concertation lors de la refondation de l’offre de service pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

  • Sophie CLUZEL confirme au syndicat la CPME la non-extension de l’obligation d’emploi aux petites entreprises

    Bruno LEMAIRE recevant entouré la délégation de la CPME son président François ASSELIN le 22 mars 2018Alors que la réforme engagée en début d’année pour la simplification du taux d’emploi des travailleurs handicapés avec la volonté pour le gouvernement de promouvoir l’insertion en milieu ordinaire dont les négociations devrait se conclure fin juin. Sophie CLUZEL a confirmé sur le plateau de RTL accompagné d’Alexandra une jeune bipolaire, a souhaité rassurer les petites et moyennes entreprises de moins de 20 salariés dont la crainte de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), étaient qu’ils soient désormais soumit a l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés.

  • Sophie CLUZEL signe un accord avec l’entreprise d’intérim Prism’emploi pour favoriser l’emploi

    La secretaire dEtat Sophie CLUZEL et Philippe GOBINET. Vice president de Prismemploi et fondateur du groupe PARTNAIREDans le cadre la réforme lancée et signée par Emmanuel MACRON dans le cadre de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dont une partie a été retoquée par le Conseil constitutionnel. Le gouvernement entend faciliter l’accès au marché du travail des travailleurs handicapés sous toutes ses formes. À ce titre la Secrétaire d’État a signé un engagement entre l’État et Prism’emploi pour favoriser l’emploi des travailleurs en situation de handicap dans le secteur du travail temporaire. Les syndicats voyants là plutôt un moyen de réduire les chiffres du « chômage de façon eux aussi temporaire »…

  • Sophie CLUZEL tente de faire croire sa réussite des DuoDay en présence des entreprises française

    De gauche a droite Sophie cluzel lors de son discours a droite une affiche réalisé pour le bilan des DuoDay 2019 e2d23Alors que le que le taux de chômage chez les salariés valide à diminué de 0,1 point sur l’ensemble du territoire pour atteindre 8.7 %, celui des travailleurs handicapés ne cesse de progresser pour atteindre près de 23 %. Deux mois après de la deuxième édition des DuoDay le 16 mai dernier (v. article), Sophie CLUZEL avait invité quelques participants de cette manifestions de l’emploi, pour les remercier de leur mobilisation. Une deuxième édition qui malgré ces dires aura été un échec avec moins de 12 000 Duo réalisés.

  • Syndicats, patronat réuni pour discuter de l’emploi avec la Secrétaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL

    Les différents partenaires sociaux réunis en septembre 2017 lors dune conférence sur le dialogue socialeAu-lendemain de l’annonce du Syndicat Sud-Rail denoncant la politique d’emploi et des revenus de la SNCF (v.article), et du lancement de la semaine pour l’emploi ce 13 novembre, Sophie CLUZEL a réuni le 9 novembre dernier, l’ensemble des partenaires sociaux afin de rappelé l’importance de l’inclusion dans le monde du travail des personnes en situation de handicap. Une discussion qui devrait se poursuivre sur ce sujet en janvier 2018. Une réunion qui fait suite aux objectifs fixés par le CHI du 20 septembre dernier, pour des syndicats qui a l’exception de quelques-uns n’ont pourtant pas pourtant tendance a éprouvé une véritable préoccupation pour ce dossier.