Contenu principal

Message d'alerte

Emploi

  • L’ADAPT présente pour la journée des DuoDay avec plus de 150 duos constitués partout en France

    Adda ABDELLI et Kristoff FLUDER comédien et humoriste présent a les Lyon pour la journée DuoDays auquel participe lADAPTL'association ADAPT, organisatrice de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapé, a décidé semble-t-il de ne pas loupé le train en marche de cette immense campagne. Reste la question campagne de communication ou véritable instrument à l’emploi ? Une journée à laquelle l’ADAPT organisera partout en France plus de 150 duos constitués de personnes en situation de handicap et de salariés volontaires. L’occasion aussi pour l’association de présenté à Lyon la cinquième soirée gratuite « Ouverture de Champ », autour de l’image et l’humour pour sensibiliser le grand public. Une façon peut être de nous faire oublier la réalité, celle d’un chômage qui ne baisse pas !

  • L’AGEFIPH lance une campagne « L’entreprise a tout à gagner à voir au-delà du handicap ! » pour promouvoir l’emploi

    Affiche partiel des trois visuels de la campagne AGEFIPH intitulé l"entreprise a tout à gagner à voir au delà du handicap 9d8a5« Handicap & talents », « handicap & performance », « handicap & innovation », trois couples de mots qui s’entrecroisent sont au cœur de la nouvelle campagne de l’Agefiph. Une campagne de communication qui a l’ambition de promouvoir l’emploi des personnes handicapées a deux mois du lancement de la deuxième édition des DuoDay 2019. Une nécessité, sans garantie de résultat, alors que le chômage des travailleurs en situation de handicap continue sa progression et dépasse toujours les 23 %. Une situation auquel les réformes mise en œuvre en partie par la Secrétaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL et la Ministre du Travail Muriel PÉNICAUD n’auront pas permis d’enrayer la progression.

  • L’AGEFIPH se veut confiante dans un contexte économique difficile et affirme obtenir des résultats

    Presentation bilan 2013 de lAGEFIPH et du taux de recrutementAlors qu'une campagne sur les chaine de la TNT bat son plein, la présidente Odile MENNETEAU, vient de présenter le bilan 2013 de l'AGEFIPH traduisent l'engagement des entreprises à travers l'emploi direct de travailleurs handicapés et le recours à la sous-traitance. Des résultats jugés encourageants en 2013 qui traduise selon les responsables l'engagement des entreprises à travers l'emploi direct de travailleurs handicapés et le recours à la sous-traitance qu'il soient par les entreprises adaptés ou protégées. Un bilan qui reste difficile a soutenir alors que le chômage ne cesse de progressé !

  • L’APAJH réclame en priorité des actes plutôt que de vague promesses concernant la lutte contre pauvreté

    Le Chef de lEtat lors de la presentation de la Strategie de prevention et de lutte contre la pauvrete le 13 septembre 2018L’APAJH et son président qui a tenu une conférence de presse le 6 septembre dernier aura été le premier parmi les associations représentant les personnes handicapées à réagir, sur la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée ce 13 septembre par le président de la république Emmanuel MACRON. Une réaction qui laisse entrevoir celle des autres faces a un constat pour les personnes handicapées dont plus d’un million de bénéficiaire de l’AAH vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté.

  • L’APAJH refuse de signer la convention « Cap vers l’entreprise inclusive » reconnaissant tout même son utilité

    Entreprise adapté de l'apajh situé dans le puy de dôme a à pionsat. spécialisé dans la buanderie lingerieAu lendemain de la signature avec trois grandes associations l’union nationale des entreprises adaptées (UNEA), l’APF France handicap est l’UNAPEI pour l’engagement national "Cap vers l’entreprise inclusive 2018-2022". L’APAJH fait elle savoir que les discussions commencées l'automne dernier et qui aboutisse son contraire aux associations gestionnaires d’entreprises adaptées (EA), même si elle admet l’intérêt de certaines mesures elle ne signera pas cet engagement national.

  • L’emploi des travailleurs handicapés progresse de 5 % en 2016 : Des chiffres loin de réduire le taux de chômage

    Graphique du rapport du bilan AGEFIPH 2017 sur l’évolution de l embauche des travailleurs en situation de handicapAlors que la secrétaire d’État Sophie CLUZEL, s’apprête a lancer la journée DuoDay le 26 avril prochain. L’emploi des travailleurs handicapés serait selon l’AGEFIPH qui publie ses chiffres pour 2017en progression de 5 % dans le secteur privé, une hausse continue depuis 2011. Difficile a croire quand ont sais que le taux de chômage sous François Hollande entre 2012 et 2017 aura progressé de 00 en cinq ans…Où est l’erreur, peut-être dans le soutien inconditionnel que porte la présidente de l’Agefiph au Président Emmanuel MACRON….C’est-ce que n’hésite ne pas affirmer officieusement de nombreux syndicats.

  • L’entreprise adaptée Cèdre se digitalise et lance le dispositif ATLAS avec l’objectif d’améliorer et simplifier son service

    les quatre piliers du dispositif atals de lentreprise adaptée cèdreCèdre, entreprise spécialiste de la collecte, du tri et du recyclage de déchets de bureaux en Ile-de-France, digitalise et lance le dispositif ATLAS pour améliorer la qualité de son service et simplifier l’échange commercial. Une entreprise solidaire reconnu entreprise adaptée c’est a dire 80% de ses salariés de production sont des travailleurs handicapés. Véritable outil de gestion et de reporting des prestations pour les clients, dont le dispositif a été conçu avec ces derniers pour une meilleure compréhension de leurs besoins. Ses fonctionnalités ont été pensées pour alléger le travail administratif, faciliter les commandes, planifier les collectes mais aussi mesurer en temps réel les bénéfices environnementaux et sociaux pour mobiliser les collaborateurs.

  • l’UNEA et l’AGEFIPH signe une convention de partenariat pour « relever le défi de l’emploi »

    Les quatre participants a la signature de la convention entre l'unea et l'agefiph 05087À l’occasion de la 1ère réunion de travail du Laboratoire des Innovations Inclusives (Lab2i) à Paris, Cyril GAYSSOT Président de l’UNEA, Didier EYSSARTIER, Directeur Général de l’AGEFIPH ont signé, en présence d’Anissa KHEDHER, Députée de la 7e circonscription du Rhône (LREM) et de Myra COHEN, Directrice Générale adjointe ANRH(1), une convention de partenariat visant à favoriser « l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap ».

  • l’UNEA, l’ENEDIS et la Nouvelle‐Aquitaine créent une section d’apprentissage pour les salariés handicapés

    2De gauche a droite Thierry Gibert représentant ENEDIS Guillaume Molierac pour la région Nouvelle Aquitaine La Secrétaire d'Etat Sophie Cluzel et Cyril Gayssot pour lUNEAQuelques jours après son élection, le nouveau président de l’Unea Cyril GAYSSOT vient de signer à Saint‐Geours‐de‐Maremne au côté de Guillaume MOLIERAC, représentant la région et Thierry GIBERT, directeur régional ENEDIS la convention tripartite instituant la création d’une section d’apprentissage inclusive pour adultes et jeunes en situation de handicap. Une signature réalisée en présence de la secrétaire d’État en charge du handicap Sophie CLUZEL.

  • La 2e édition du concours « startup&handicap#2 » lance ces appels à projet en s’ouvrant aux déficiences sensorielles

    affiche et page dacceuil du site du concours startuphandicap2 bc818Initié, en novembre 2016 par la CCI du Morbihan et le Fonds de Dotation Kerpape, Start-up & Handicaps lance en novembre dernier son deuxième appel a projet. Si les objectifs de favoriser l'émergence d'idées, de projets, de solutions innovantes accélérant la compensation du handicap et de la perte d'autonomie. Nouveauté cependant pour cette édition, avec l'élargissement des déficiences sensorielles et mentales. Un concours qui se veut être un modèle inédit d’un « incubateur territorial » pouvant ainsi être un accélérateur d'innovations au service du handicap comme résume le slogan des organisateurs de concours.

  • La CFTC juge les propositions des réformes pour l’emploi des travailleurs handicapés comme « encourageantes.

    Nous voulons légalité entre salariés valides et handicapésA contrario des nombreux autres syndicats comme la CFE-CGC, FO ou la CGT, ou même l’AGEFIPH qui demeure en prudente tout en reconnaissant des avancées. La Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) qui compte moins de 140 000 membres, estime que le rapport rendu le 5 juin dernier intitulé « L’emploi des travailleurs handicapés : Tous concernés, tous mobilisés » par la ministre du travail Muriel PÉNICAUD et Sophie CLUZEL, secrétaire d’État au Handicap « vont dans le bon sens et salue les nombreuses propositions ». Tout en reconnaissant que l’emploi des travailleurs handicapés n’a eu de cesse de dégradée.

  • La Cour des comptes invite l’association ALAHMI a meilleures gestions des ressources humaines

    2018.09.19.IME Vallee de lAnjou a Vernantes en Maine et Loire qui heberge des handicapes mentauxLa chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a procédé à l’examen de la gestion de l’association ligérienne d’aide aux handicapés mentaux et inadaptés (ALAHMI). Une association créée en 1971 par le Dr. CHALOPIN située à Chemillé en Maine-et-Loire, regroupant une dizaine d'établissements et de services permettant d’accueillir 368 bénéficiaires, enfants et adultes en situation de handicap. Si la Cour a constaté dans son rapport, le bon équilibre dans les dépenses de rémunérations, celle-ci met en avant certain dysfonctionnement dans la gestion des ressources humaines.

  • La FNATH demande Sophie CLUZEL une meilleure indemnisation des victimes du travail lors de son 48e congrès

    Présence de Sophie CLUZEL à Lorient lors du 48eme Congrès de la FNATHLa FNATH, association des accidentés de la vie, a tenu son 48e congrès national au stade du Moustoir à Lorient. Plusieurs temps forts ont été organisés et de nouvelles orientations stratégiques ont été adoptées. Après 3 jours de travaux, le Congrès de la FNATH, placé sous la thématique de l’accès aux droits et du maintien en emploi, s’est terminé le vendredi 22 juin. L’occasion aussi pour la présidente de la FNATH Nadine HERRERO d’interpeller la Secrétaire d’État Sophie CLUZEL…

  • La FNATH publie les résultats d’une enquête « Addictions en situation de rupture professionnelle »

    La FNATH,Graphisme enquête a gauche la consommation en lien avec la rupture d'emploi a droite la consommation qui pose problème 4311f association des accidentés de la vie, mène une campagne de prévention des addictions à destination des personnes en situation de rupture d’emploi. Elle diffuse aujourd’hui la synthèse d’une enquête « Addictions en situation de rupture professionnelle » réalisée du 30 janvier au 29 avril 2019(1) et visant à mieux connaître le lien entre rupture professionnelle et consommations addictives. Ils seraient ainsi 58 % à avoir reconnu à avoir consommé des substances et 79 % des personnes interrogé reconnaissent être en situation de handicap. Parmi ces médicaments celle contre la douleur arrive en au premier rang des substances psychoactives consommées.

  • La France modèle de référence ? : Le FIPHFP remet à Sophie CLUZEL un ouvrage sur l’emploi et handicap en Europe

    2018.10.05.Sophie CLUZEL entouree par les membre du conseil scientifique lors de la remise du livreCe jeudi 4 octobre 2018, le Conseil scientifique du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) a officialisé la publication de son troisième ouvrage intitulé « L'emploi des personnes en situation de handicap en Europe. Qui fait quoi ? Et comment ? » et qu’il a remis à Sophie Cluzel, Secrétaire d'État chargée des personnes handicapées. Un livre qui s’interroge sur les différents modèles existants en Europe pour l’emploi des travailleurs handicapés, passant en revu deux modèles celui des quotas ou de la non-discrimination.

  • La Ministre du Travail dévoile les première pistes pour facilité l’accès a l’emploi des travailleurs handicapés

    Muriel PENICAUD et Sophie CLUZELMuriel PÉNICAUD, ministre du Travail et Sophie CLUZUEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées ont présenté, ce mardi 5 juin, un premier point d’étape sur la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap. Concernant à la fois la simplification des embauches de la formation, valorisation des stages en entreprise. Le gouvernement qui annonce vouloir agir dans ces domaines tout en simplifiant les démarches des entreprises. Une présentation pour laquelle les associations restent sceptiques comme la FNATH et les syndicats comme la CFE CGC ou la CGT parle elle « d’une déception » et de promesses « non tenues ». Des pistes de travail qui devraient être intégrées dans le projet de loi "avenir professionnel" par voie d’amendement.

  • La région Auvergne-Rhône-Alpes lance un appel à projets pour muscler « l’innovation en matière de handicap »

    A gauche Sandrine CHAIX, Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes spéciale déléguée au Handicap qui vient de lancé Innover pour compenser le handicap 55e49Particulièrement soucieuse de l’inclusion dans la société française autour des questions du handicap et avoir consacré comme cause régionale consacrée cette année aux accidentés de la vie en avril dernier. Ce 7 mai, à l’Hôtel de Région à Lyon, Sandrine CHAIX, Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes spéciale déléguée au Handicap, a lancé un appel à projets pour soutenir les innovations en matière de handicap. La région dont le président Laurent WAUQUIEZ, a souhaité que que soit pris en compte le public en situation de handicap dans l’ensemble des politiques régionales. Objectif selon lui et de Sandrine CHAIX, de « faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus inclusive d’Europe.

  • La Région Auvergne-Rhone-Alpes ouvre sur son Campus Région une formation informatique en langue des signes

    Formation web-designer en langue des signes au campus région Auvergne-Rhône-Alpes 7b5f8Depuis l’ouverture du Campus Région à l’automne 2017, Signes & Formations propose une formation de webdesign en langue des signes française. A la rentrée 2019, l’école ouvrira un nouveau cursus, lui aussi en langue des signes. Cette formation en alternance, permettra d’apprendre le développement informatique dans un contexte stimulant ! En effet, les nouvelles technologies ouvrent des opportunités très importantes pour les personnes Sourdes, grâce à des pédagogies adaptées et novatrices. Des déficients auditifs, qui après les déficients intellectuels, avec 33 % son au chômage.

  • La Ville de Nîmes signe sa première convention avec le FIPHFP pour favoriser l’emploi des personnes handicapées

    La représentante du FIPHFP et Christophe ROLLAND de la ville de Nîmes signent sa première convention pour favoriser l'emploi des personnes handicapéesCe vendredi 13 juillet, le Fonds pour l'Insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et Christophe ROLLAND Conseiller municipal délégué à l'accessibilité et au Handicap, ont signé leurs premières conventions triennales en faveur de l'insertion professionnelle et du maintien dans l'emploi public des agents en situation de handicap. La ville de Nîmes qui veut améliorer son taux d’emploi car avec 3456 emploi a temps plein et mi-temps la ville ne compte que 152 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) soit 4.3 %. Une ville ou l’accessibilité reste aussi en chantier comme la mairie qui vient a peine de terminé sa rénovation.

  • La ville de Saint-Étienne et sa Métropole renouvelle leur engagement pour l’emploi des salariés handicapés

    Renouvellement de la convention FIPHFP avec la ville et la métropole de Saint ÉtienneCe jeudi 6 septembre 2018, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), la Ville de Saint-Étienne et Saint-Étienne Métropole ont signé une convention triennale destinée à poursuivre la dynamique en faveur de l’emploi et du handicap au sein des collectivités sur les trois prochaines années. Une convention qui a été aussi l’occasion pour la ville et la métropole de Saint-Étienne de présenter leurs excellents résultats, les deux collectivités dépassent ainsi largement le taux d’emploi légal de 6 % fixé par le législateur.