Contenu principal

Message d'alerte

Emploi

  • Les Français favorables à la mise en place de dispositifs pour les maladies chroniques évolutives dans l’emploi (MCE)

    une personne en fauteuil dans un bureau sur son lieu de travailA la veille de sa conférence nationale le 15 novembre, le collectif Travail & SEP composé d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et le Laboratoire Roche, le collectif dévoile aujourd'hui en exclusivité les résultats de son enquête sur les maladies chroniques évolutives dans le monde professionnel*. Une enquête qui sera le moteur afin de contribuer à un meilleur maintien dans l’emploi des personnes atteintes de MCE.de 15 propositions et un prototype de solution pour le service public.Des enseignements clés qui démontrent la mobilisation des Français en faveur de la mise en place de dispositifs facilitant l’insertion professionnelle des plus de 10 millions de Français concernés selon des chiffres de l’assurance maladie.

  • Les personnes aveugles dans le monde entier sont largement sous-employées selon une étude trois association anglophone

    une salariés aveugle en formation par la fédération des aveugles de france c10bdUne nouvelle étude réalisée par la Fondation INCA, Vision Australia et la Blind Foundation de Nouvelle-Zélande a révélé que les personnes vivant avec une perte de vision sont beaucoup moins susceptibles d'être employées comparativement à leurs concitoyens qui voient. Des résultats d'un sondage mené dans trois pays auprès d'adultes aveugles ou ayant une vision partielle ont montré que l'Australie avait le taux d'emploi à temps plein le plus faible (24 %), suivie du Canada (28 %) et de la Nouvelle-Zélande (32 % seulement). Cependant, le taux d'emploi à temps plein de la population active dans ces pays est, dans certains cas, près du double de ces taux.

  • Les personnes handicapées devront pouvoir bénéficier pleinement de la Réforme de la formation professionnelle

    2018.07.18.Formation Professionnelle Une priorite pour lAGEFIPHCe n’est pas une nécessité mais une obligation a fait savoir l’AGEFIPH avec plus 23 % de chômage chez les personnes en situation de handicap avec des taux parfois qui dépassent 33 % chez les sourds ou près 51 % pour les travailleurs déficients intellectuels ou les atteints d’un handicap psychique. Une réforme qui au-delà de l’objectif de réformer l’assurance-chômage a pour but de réformer le système de formation professionnelle initiale (apprentissage) et continue. Un sujet auquel selon l’AGEFIPH les travailleurs handicapés doivent pouvoir être pleinement être intégré. Alors que le texte vient d’être voté par le Sénat pour repasser en lecture publique à l’Assemblée nationale le 23 juillet.

  • Les sourds fiers de leurs langues revendiquent plus que jamais sa reconnaissance ! dans une «marche de la fierté»

    Une jeune femme sourde lors de la manifestation pour la langue des signes à Paris brandissant une pancarte "Tu veut m'inclure laisse-moi signer" A la veille de la journée internationale de la langue des signes dont la date a été fixée par la résolution de l’ONU du 14 novembre 2017, quelques centaines de sourds venus manifester à Paris, Place de la République le 22 septembre dernier pour un droit a la reconnaissance de la langue des signes. Un droit qu’il revendique pour eux comme pour leurs enfants dont 20 000 enfants sourds scolarisés en France, seuls 4 à 5% le sont en LSF. Une langue qui représente non seulement une identité mais aussi une culture par sa diversité comme la langue parlée différente pour chaque pays et même différente localement dans un même pays.

  • Les Syndicats regrette un manque réel de concertation sur la réforme de l’emploi des travailleurs handicapées

    Le Président de la CFE CGC François HOMMERIL et deux élus du secteur santé au travail et handicap rencontrent Sophie CLUZEL le 27 mars 2018Après l’annonce ce 5 juin, de la ministre du Travail Muriel PÉNICAUD, et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées présentant le premier point d’étape sur la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap. La CFE-CGC affirme regretter le comportement du gouvernement et de la Ministre pour lequel il s’agit plus d’une réflexion que d’une concertation alors que tous semblaient pourtant d’accord sur le constat. Un avis que semble partagée également la CFDT, FO ou la CGT qui « déplore le manque d’ambition récurrent et les échecs des politiques d’emplois des personnes handicapées depuis des décennies ».

  • Les syndicats renouvellent leur attachement à la négociation collective et la signature d’accords dédiés au Handicap

    Les différents partenaires sociaux réunis en septembre 2017 lors dune conférence sur le dialogue socialeAlors que le secrétaire d’État Sophie CLUZEL, en charge du handicap, travaille toujours actuellement sur une, réforme de l’emploi des travailleurs handicapés, et a une plus grande « inclusion en milieu ordinaire », reforme qui devrait être présente dans les prochaines semaines. Les cinq principales organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO), renouvellent leur attachement à la négociation collective et à la signature d’accords dédiés au Handicap, au niveau des branches et des entreprises, ceci dans l’objectif de « mieux intégrer et maintenir en emploi les personnes handicapées ».

  • Les travailleurs handicapés vers la solution du statut d’indépendance : Comment éviter les embûches ?

    Première de couverture du Guide pratique N 1 des Travailleurs Handicapés Indépendants en 6 partiesQuelques mois après les réformes du Code du travail, et celle actuellement en cours concernant l’inclusion des travailleurs handicapés à travers une reforme du taux légal de l’emploi. Des travailleurs handicapés qui ont décidé en l’absence de propositions d’emploi d’être leur propre patron. Une solution possible pour tous celles et ceux qui envisagent ou qui sont déjà sur la route de l’autonomie professionnelle en qualité de travailleur indépendant comme l’indique Christophe SALA, qui fut responsable de la mission handicap de l’institut Gustave ROUSSY. Une solution certes ! Mais loin d’être la panacée pour réduire taux record du chômage qui atteint 23 %

  • Magalie DUAUT RAVELEAU, une femme déficiente auditive, fait entendre sa volonté d'inclusion

    magalie duaut ravelean deficiente auditive 464bcÀ l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créée des postes standards figés, avec des transformations qu’on imagine impossibles ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion.Après un entretien avec Stéphanie Mérigoux, déficiente visuelle, nous sommes allés à la rencontre de Magalie DUAUT RAVELEAU, déficiente auditive, que rien n’empêche de  faire entendre sa volonté d'inclusion  professionnelle...

  • Maxime COUVREUR, en situation de handicap moteur, en recherche un emploi et ce malgré des études supérieures

    Maxime couvreur en situation de handicap moteur a droite le logo de seeph 2018 36d35À l’occasion de la semaine pour l’emploi (19 au 25 novembre), F.H.I. est allé à la rencontre de trois personnes handicapées pour aborder le sujet de leurs difficultés d’embauche. En effet, dans un univers professionnel tourné vers la productivité et la rentabilité, l’uniformité créé des postes standards figés, transformations qu’on imagine impossible ou coûteuses. Dès lors, la différence n’est plus un atout ou un enrichissement, mais elle devient au contraire un vecteur de discrimination et d’exclusion. Nous avons interviewé Maxime COUVREUR, en situation de handicap moteur, après avoir interrogé Stéphanie MERIGOUX, déficiente visuelle et Magalie DUAUT RAVELEAU, déficiente auditive.

  • Muriel PENICAUD dans les Landes pour le lancement officiel de l’emploi temporaire dans les entreprises adaptées

    Muriel penicau lors de la sa visite de lentrprise adapté dans les landes chez fms avec a droite le président de lunea cyril gayssot f55ebOfficiellement créée en juillet 2018, les entreprises adaptées de travail temporaire (EATT), entre le ministère du travail et par l’Unapei, APF France Handicap et l’association l’UNEA, auquel avait refusé de se joindre l’APAJH. Le décret n° 2019-360 instituant cette nouvelle entreprise a été publié ce 24 avril. Un nouveau modèle qui entend devenir le spécialiste de l'intérim pour les personnes handicapées, avec un accompagnement dédié. Une expérience menée jusqu'à fin 2022 pour lequel la ministre du travail Muriel PENICAUD c’est rendu dans à Saint-Geours de Maremne, au sein de l’entreprise FMS (Facylities Multi Services). Une visite dans un contexte ou le taux de chômage chez les travailleurs handicapés continue de progresser pour atteindre près de 23 %. Une situation jugée inacceptable par près de 9 Français sur 10 (89%) d’après la récente enquête menée par CSA pour UNEA.

  • Muriel PENICAUD et Sophie CLUZEL à Lille à Pôle Emploi dans le cadre du projet « SARRAH »

    Rencontre avec les responsables de pôle emploi dans le cadre du projet sarrah mis en place par 13 agences pilotes 8468aCe jeudi 10 janvier la Ministre du Travail et la Secrétaire en charge des personnes handicapées, Muriel PENICAUD et Sophie CLUZEL se sont rendues à Lille pour rencontrer les équipes de l’agence Pôle Emploi. Une visite dans le cadre du projet « SARRAH » (Service d’animation du réseau renforcement accompagnement handicap), lancé en 2018 par Pôle Emploie qui à décider de se mobilise pour les travailleurs handicapés et les employeurs et proposer un accompagnement plus adapté. Un projet qui est aujourd’hui mis en place par 13 agences pilotes et dont Sophie CLUZEL se félicite « Premiers résultats positifs ! »

  • Nouveau tchat Onisep spécial handicap avec Yves CARDELLINI référent handicap à l’université de Lorraine,

    Tchat onisep spécial handicap avec Yves CARDELLINI e4343Le 10 avril, l’Onisep propose un tchat “handicap, parcours de formation et vie quotidienne. Construire son projet d’orientation lorsque l’on est en situation de handicap nécessite de prendre en compte toutes les dimensions de la vie quotidienne et les besoins spécifiques liés au handicap. Des internautes qui peuvent d’ores et déjà poser leurs questions sur onisep.fr et sur onisep.fr/Nancy/Tchat. Yves CARDELLINI, référent handicap à l’université de Lorraine, y répondra, en direct, de 14h à 15h. Ce tchat est réalisé avec le soutien de la Fondation MMA Solidarité en collaboration avec le collectif inter associatif Droit au Savoir.

  • Odile MAURIN « Nous devons rendre coup pour coup chaque fois qu’on nous maltraite ».

    Odile MAURIN presidente de lassociation Handi Social Une femme de tous les combatsAprès la commission mixte paritaire du 21 septembre 2018, les députés, puis les sénateurs ont voté la version définitive de la loi sur l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (ELAN), et son article 18 (devenu 64). Celui-ci va diviser par 5 la production de logements neufs accessibles. Un sujet sur lequel nous avons interrogé Odile MAURIN, militante de la première heure, Présidente de l’association Handi-Social. Ces dernières semaines, elle n’a eu de cesse mobiliser les troupes contre ce projet de loi. Dans cette interview elle nous donne son point de vue sur cette dernière décision, ainsi que sur d’autres sujets d’actualité liés au handicap.

     

  • Offre de services relative à l’emploi des personnes en situation de handicap : FO attend la poursuite des travaux

    Un jeune apprentie déficient intellectuelle dans une boulangerieAprès la réforme de l’obligation d’emploi actée par les décrets parus récemment, les discussions impulsées par la secrétaire d’État portent maintenant sur une rénovation de l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs, centrée sur le soutien à l’insertion professionnelle et sur le maintien en emploi. Les discussions, démarrées en juillet 2018, ont conduit au lancement de cinq groupes de travail. FO. Le Syndicat qui dans un communiqué annonce vouloir continuer à s’impliquer pour « obtenir l’amélioration des réponses aux personnes en situation de handicap, apportées tant par le droit commun que par les acteurs spécialisés, et pour renforcer les négociations et leur contenu, sur le thème du handicap » souligne Anne BALTAZAR Conseillère confédérale chargée du Handicap et ancienne présidente de l’AGEFIPH

  • Ouverture d’une sandwicherie gérée par des travailleurs déficients intellectuels

    La Sandwicherie Max SaveurC’est une première en la matière. Ce projet lancé par l’Association Alged et l’Établissement et le service d’aide par le travail Hélène-Rivet de Lyon a permis à neuf personnes souffrant d’une déficience intellectuelle de trouver un emploi. Chez « Max Saveurs », à Lyon. Leurs tâches seront : prendre les commandes, préparer les plats et assurer le service ainsi que la vente des produits. Une initiative qui recu en avril dernier le soutien notamment de 150 000 € de la Fondation Caisse d'Epargne ainsi que par le Lyonnais Grégory Cuilleron, ancien candidat des émissions Un dîner presque parfait et Top Chef sur M6.

  • Ouverture du procès contre le PDG et six cadres de l’entreprise France Télécom pour souffrance au travail

    Didier LOMBARD le 7 septembre 2009 qui comparait a partir de ce 6 mai 2019 pour harcèlement moral devant le tribunal de grande instance de paris 02ed0Avec près de soixante suicides de salariés entre 2007 et 2009 auquel s’ajoute les nombreux arrêt maladies et dépressions ouvre un procès qui devrait jusqu’au 12 juillet prochain. Auquel la réponse aura manifestement des conséquences importantes pour les chefs d’entreprise dans les gestions des plan sociaux et de leurs entreprises. A la barre des accusés plusieurs cadres dirigeants de l'époque dont l’ex-PDG de France Télécom, Didier LOMBARD auquel personne n’aura oublié sa petite phrase sur la « mode » des suicides. Des accusées qui devront a partir de 14 H 00 aujourd'hui devront répondre devant la justice de harcèlement moral, une première devant la justice en matière de harcèlement au travail.

  • Prévention au travail : Un nouveau manuel de référence pour les entreprises

    prevention securite sante au travail de a a zLes risques professionnels décryptés et présentés sous forme élémentaire de A à Z. Préface de Jean-Denis COMBREXELLE, Directeur général du Travail, ministère du Travail. Prévention, sécurité, santé au travail de a à z ! Le manuel de référence en cette fin d'année 2011. Employeurs et acteurs du travail ont bien souvent du mal à naviguer dans le labyrinthe immense de la législation "hygiène sécurité du travail", ce livre leur donne les réponses.

  • Quels emplois pour les personnes malvoyants et aveugles : plus de 55 620 postes seraient disponibles selon un Baromètre ?

    Une Standardiste Non Voyante disposant de different telephone et clavier en brailleA l'occasion de la journée nationale des aveugles et malvoyants le 4 octobre prochain, Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, présente un baromètre des métiers liés au handicap en général ainsi que les métiers qui peuvent embaucher des personnes malvoyantes et aveugles. Un résultat pour le moins surprenant qui tendrait a affirmé que 55 620 postes seraient disponibles. Un chiffre à prendre avec beaucoup de précautions car ces postes sont avant ceux actuellement à pouvoir et pour lequel il n’est pas certain que l’employeur soit ouvert à l’embauche d’une personne en situation de handicap.

  • Quinze propositions pour : Vivre est travailler dans une entreprise et société inclusive avec une sclérose en plaques

    Logo conference débat vivre et travailler avec une sclerose en plaques dans une entreprise et une société inclusive 77d3eLors de sa conférence nationale organisait ce 15 novembre à Paris en amont de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH), le collectif Travail & SEP composé notamment d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et Roche ont présenté dans le cadre d'un manifeste quinze propositions concrètes. Un prototype de solution à destination des pouvoirs publics a aussi été présenté. Un enjeu de santé publique et de protection sociale majeure étant donné que plus de 10 millions de Français sont concernés. Cette conférence a été l’occasion de réunir tout un écosystème (la Société Française de Neurologie, l’ANACT, la Fondation Travailler Autrement, des députés, des patients…) afin d’échanger sur le sujet et agir ensemble pour une société plus inclusive.

  • Réforme de la Loi Handicap : un nouvel élan pour les achats responsables ?

    Dominique du PATY de CLAM Fondatrice du fondatrice du cabinet de conseil en investissement HandiréseauL'État sera-t-il en capacité d'ouvrir un nouveau champ prometteur aux achats responsables et de simplifier le recours à davantage de diversité ? Juillet devrait permettre aux acheteurs d'obtenir les réponses qu'ils attendent. Il court un petit vent de panique chez les acheteurs : la Loi Handicap en cours de refonte pourrait transformer radicalement le recours au secteur du travail protégé et adapté (STPA) qui a demandé tant d'efforts de mise en oeuvre aux directions achats. Les achats solidaires, rejetés avec l'eau du bain ? Cette refonte impactera nécessairement les services achats qui avaient appris à apprécier ces partenariats, en leur permettant de jouer un rôle décisif pour l'intégration des personnes en situation de handicap, dans leur entreprise.