Contenu principal

Message d'alerte

Handicap pyschique

  • Agnès BUZYN, désigne le Pr. Frank BELLIVIER, à la délégation ministérielle à la santé mentale et à la psychiatrie.

     le Pr. Frank BELLIVIER, désigné par la Ministre des Solidarité et de la Santé délégué ministérielle à la santé mentale et à la psychiatrie 411e8Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé le Professeur Frank BELLIVIER, délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie ce 10 avril 2019. L’homme qui aura pour mission, selon la ministre de déployer le plan santé mental et psychiatrie présentée le 28 juin 2018 Une tache délicate dans un contexte tendu et une réduction des budgets et du personnel dans le secteur pour Frank BELLIVIER, chef du département de psychiatrie et de médecine addictologique du groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière et Fernand Widal à Paris et chercheur reconnu dans le domaine des troubles mentaux.

  • Des représentations du handicap et de la folie

    Couverture du livre paru au éditions ères des représentations du handicap et de la folie 9e4a1Cette recherche d’anthropologie historique traite de pratiques artistiques, de thérapies par l’art et de représentations artistiques de personnes handicapées ou malades mentales. Des histoires présentées sous la forme de tableaux mettant en scène le handicap et la folie sont interrogées en référence à la sémiologie (Roland Barthes). Un excellent ouvrage qui traite d’un sujet passionnant dans une société ou la folie interroge, fait peur et surtout manque de moyen pour y répondre. Un ouvrage passionnant a libre absolument.

     

  • Journée de la Santé mentale : Une santé qui se dégrade chez les jeunes de 11-24 ans en 2023

    affiche du site oms de la campagne pour la journée mondial de la santé mental 5384cLa Journée mondiale de la santé mentale est célébrée chaque année le 10 octobre afin de faire mieux connaître les questions de santé mentale dans le monde entier et d’améliorer l’aide aux personnes qui ont des problèmes de santé mentale. Une journée l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) ont placée cette année sous le thème « La santé mentale est un droit humain universel ». La France loin d’être exemplaire, telle que l’exil forcé des enfants et adulte autisme en Belgique, mais aussi l’importante dégradation du système psychiatrique en France.

  • Journée nationale de sensibilisation au trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

    Affiche de la journée nationale de sensibilisation des troubles au trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité 41438Le 12 juin prochain sera organisé la Journée nationale de sensibilisation du TDAH. Ce dernier étant un trouble du neurodéveloppement. Ayant notamment et souvent un handicap sévère et persistant résultant de niveaux élevés d’inattention, d’activité et de comportements impulsifs. Une journée de sensibilisation importante pour réduire la méconnaissance de ce trouble est forte et qu’un très grand nombre d’idées reçues, c’est-à-dire d’idées fausses perdurent.

  • L’émission : Dossier Tabou sur M6 lève le voile sur le “Droit de mourir : un tabou français"

    Affiche de présentation de l’émission dossier tabou sur M6 qui lève le voile sur le droit de mourir un tabou français 9548fAlors que contre toute attente la cour d’appel a rendu hier sa décision et ordonnée la reprise immédiate des traitements qui avait été arrêté 21 mai au matin. Le journaliste et animateur Bernard De la VILLARDIÈRE, “a décidé à de s’intéressé a sujet ce soir a 21h sur M6 au travers d’un documentaire d'Olivier PINTE percutant et vrai. Un sujet ou les nombreux sondages publiés par Ifop ou Ipsos démontre que près de 89 % des Français sont favorables à la légalisation de l'euthanasie. Mais un sujet, qui demeure contrairement à la Belgique ou Pays-Bas ou il pratiqué, tout aussi clivant, à l’image d’un symptôme de notre société contemporaine : celui du droit de mourir dans la dignité et de l’accompagnement de la fin de vie

  • Les associations pour la psychiatrie dénoncent la suppression du magistrat au sein des au sein des CDSP

    Un magistrat en robe. illustration.les associations pour la psychiatrie dénoncent la suppression du magistrat au sein des au sein des cdsp 9dff3A la suite du vote de la loi 2019-222 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, les associations comme l’UNAFAM, FNPYS ou Argos 2001 ont dans un communiqué commun dénoncé la disparition programmé par les articles 102 et 109 des magistrats siégeant dans les Commissions Départementales des Soins Psychiatriques (CDSP). Une décision jugée comme « un coup porté à la démocratie sanitaire ! » et pour lequel les associations de patients et leurs familles s’insurgent contre cette modification qui met selon elles « en péril le droit à l’impartialité des patients en soins sans consentement ».

  • Ranger. « Je range donc je suis » Le Livre sur-mesure pour les personnes atteintes de troubles de l’organisation

    Ranger Je range donc je suis de Virginie TEMPELMANLes troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer, les troubles neurologiques comme la maladie de Parkinson ou enfin, la dépression ou parfois même le « burn out ». Un livre destiné a des personnes atteintes de ces nombreux troubles pourront enfin retrouver une harmonie personnelle, familiale et sociale ainsi qu’une vie plus légère, a la fois ludique, amusant et intélligent. Un livre réalisé par Virginie TEMPELMAN, avec une déssinatrice et architecte, Isabelle STELL.

  • Schizophrénie : Des facteurs de risque menant également à la réussite sociale ?

    le visage de lhomme dans les mains 6a621Les facteurs de risque impliqués dans la schizophrénie ne seraient pas uniquement « défavorables », certains facteurs environnementaux pourraient être associés à des trajectoires délétères (néfaste) mais également à des trajectoires favorables. Des conclusions d’une étude sur le rôle de facteurs de risque environnementaux dans la survenue de la schizophrénie, réalisé par une équipe recherche membre de la Fondation FondaMental qui s’est intéressée à une hypothèse alternative. Une conclusion publiée dans Scientific Reports* qui si elle se confirmé pourrait permettre une meilleure prévention épidémiologique sur la schizophrénie et pour le concept de facteur de risque de la maladie.