Contenu principal

Message d'alerte

Maladie professionnelle

  • Cancer du larynx et de l’ovaire provoqués par l’inhalation de poussières d’amiante

    Amiante des signalétique avertissant du danger et l'obligation de masque 56ae7Après un rapport présenté par la FNATH, la Commission Supérieure des Maladies Professionnelles pour le régime agricole vient de valider, après la Commission Spécialisée pour le régime général, la création d’un nouveau tableau concernant les cancers du larynx et de l’ovaire provoqués par l’inhalation de poussières d’amiante. Une reconnaissance qui selon la FNATH devrait permettre aux victimes ou leur famille de bénéficier d’une meilleure prise en charge et d’une indemnisation. Jusqu’à aujourd’hui, seules les atteintes au poumon été inscrites aux tableaux 30 et 30 bis des maladies professionnelles liées à l’amiante. Un ajout auquel C’est pourquoi l’Association nationale des victimes de l’amiante ANDEVA, réclamé depuis plusieurs années sa reconnaisse « sans délai ».

  • Le CESE appelle à agir sur la prévention des maladies chroniques et mieux accompagner les patients

    La commission des affaires sociales et de la santé du CESE étudiant la maladie chronique 32e80Estimé à 10,7 millions concernées par le dispositif dit des Affections longue durée, elles seraient en réalité plus du double selon l’Assurance maladie, soit 35% de la population couverte par le régime général, à avoir recours à des soins liés à une pathologie chronique. Sont-elles responsables pour autant du nouveau déficit que connaitra en 2019 la sécurité sociale qui va atteindre 1.7Mds€ à 4.4Mds€ ? Les maladies chronique qui représentent 60 % des dépenses de l’assurance maladies. La séance plénière du CESE qui à voté à 158 voix pour, ce 11 juin, l’avis sur les maladies chroniques rendu par Anne Gautier et Michel Chassang au nom la section des affaires sociales et de la santé.

  • Les Français favorables à la mise en place de dispositifs pour les maladies chroniques évolutives dans l’emploi (MCE)

    une personne en fauteuil dans un bureau sur son lieu de travailA la veille de sa conférence nationale le 15 novembre, le collectif Travail & SEP composé d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et le Laboratoire Roche, le collectif dévoile aujourd'hui en exclusivité les résultats de son enquête sur les maladies chroniques évolutives dans le monde professionnel*. Une enquête qui sera le moteur afin de contribuer à un meilleur maintien dans l’emploi des personnes atteintes de MCE.de 15 propositions et un prototype de solution pour le service public.Des enseignements clés qui démontrent la mobilisation des Français en faveur de la mise en place de dispositifs facilitant l’insertion professionnelle des plus de 10 millions de Français concernés selon des chiffres de l’assurance maladie.

  • Ovaire-Larynx : Un nouveau tableau de maladie professionnelles amiante vient d'être publié au journal officiel

    un chercheur tenue protection ramassant déchets plastiques dans sac déchets noir extérieur par beau temps (illustration) _4d385Le Ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier DUSSOPT, à annoncé la publication du décret n° 2023-946 du 14 octobre 2023 crée pour le régime général de la Sécurité sociale un tableau des maladie professionnelles, relatif aux cancers du larynx et de l’ovaire provoqués par l’inhalation de poussières d’amiante. Une avancée réclamée depuis plusieurs années par les associations de victime dont l’ANDEVA. Auquel après l’avis et le rapport d'expertise de l’Anses rendu le 27 janvier 2022, mais rendu public le 19 septembre 2022. Une reconnaissance qui constitue pour les travailleurs concernés leur permettra de bénéficier de meilleures possibilités d’indemnisation et d’accompagnement.

  • Prévention des risques professionnels et emploi à domicile Lancement du projet KESKONRISK en région Occitanie

    Auxiliaire de vie s occupant dune personne agee dépendante à son domicileDans le cadre d’une convention de partenariat l’Anact, la FEPEM a construit en collaboration avec plusieurs organismes de la région Occitanie une démarche régionale expérimentale de sensibilisation à la prévention des risques professionnels à destination des des 128 000 particuliers séniors particuliers employeurs, et 100 000 salariés à domicile et aux aidants familiaux de la région* (assistants de vie et employés familiaux). Parmi les partenaires a cette démarche la DIRECCTE Occitanie, l’Aract Occitanie, l’IRCEM, IPERIA l’institut, le Réseau Particulier Emploi.

  • Reconnaissance automatique pour tous les soignants pour les travailleurs ayant travaillé lors du confinement

    Des travailleurs de la santé souriants tenant des stéthoscopes parlant franchement illustration image_de_vecstock_sur_freepikA la suite des déclarations du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier VERAN, le 23 mars 2020, le Gouvernement annonce avoir mise en place les modalités de reconnaissance en maladie professionnelle des travailleurs atteints du Covid-19. Une reconnaissance désormais automatique et facilitée pour éviter des procédures complexes de reconnaissance pour les travailleurs ayant eu une probabilité forte d’avoir été atteints du Covid-19 dans le cadre de leur activité professionnelle.

     

  • Santé et travail dans les TPE : S'arranger avec la santé, bricoler avec les risques

    Couverture du livre publié au édition érès santé et travail dans les tpe sarranger avec la santé bricoler avec les risques d0a3f« Small is beautiful »? Ferait-il vraiment mieux vivre et bon vivre dans les toutes petites entreprises ? Les auteures explorent sur le terrain l’articulation entre santé et travail au sein de TPE comptant moins de 10 salarié.es dans les secteurs de la coiffure, de la restauration et du bâtiment. Des risques professionnels et de pénibilité dans les TPE en France souvent négligés par les dirigeants, se préoccupent davantage de la survie économique de leur entreprise que de la santé et de la sécurité de leurs salariés. Des facteurs qui peuvent entraîner des conséquences sur la santé des salariés, notamment en termes d'usure prématurée, de handicap ou d'inaptitude.

  • Vers la réduction des accidents du travail et maladies professionnelles : Au cœur d’une polémique !!!

    Un homme au sol au sein d'un entrepot apres un accident du travailPrésenté en Conseil des ministres le nouveau projet de loi de la Sécurité sociale pour 2024 le 27 septembre dernier, prévoit notamment dans son article 39 de réaffirmer la nature duale de la rente versée à la victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. Revenant à la fois sur accord national interprofessionnel adopté en mai dernier, mais aussi arrêts rendus en janvier par la Cour de cassation. Mais associations de victimes et syndicats signataires de l’accord sur lequel s’appuie l’exécutif, sont vent debout.