Contenu principal

Message d'alerte

Maladie professionnelle

  • Le CESE appelle à agir sur la prévention des maladies chroniques et mieux accompagner les patients

    La commission des affaires sociales et de la santé du CESE étudiant la maladie chronique 32e80Estimé à 10,7 millions concernées par le dispositif dit des Affections longue durée, elles seraient en réalité plus du double selon l’Assurance maladie, soit 35% de la population couverte par le régime général, à avoir recours à des soins liés à une pathologie chronique. Sont-elles responsables pour autant du nouveau déficit que connaitra en 2019 la sécurité sociale qui va atteindre 1.7Mds€ à 4.4Mds€ ? Les maladies chronique qui représentent 60 % des dépenses de l’assurance maladies. La séance plénière du CESE qui à voté à 158 voix pour, ce 11 juin, l’avis sur les maladies chroniques rendu par Anne Gautier et Michel Chassang au nom la section des affaires sociales et de la santé.

  • Les Français favorables à la mise en place de dispositifs pour les maladies chroniques évolutives dans l’emploi (MCE)

    une personne en fauteuil dans un bureau sur son lieu de travailA la veille de sa conférence nationale le 15 novembre, le collectif Travail & SEP composé d'APF France handicap, UNISEP, LFSEP et le Laboratoire Roche, le collectif dévoile aujourd'hui en exclusivité les résultats de son enquête sur les maladies chroniques évolutives dans le monde professionnel*. Une enquête qui sera le moteur afin de contribuer à un meilleur maintien dans l’emploi des personnes atteintes de MCE.de 15 propositions et un prototype de solution pour le service public.Des enseignements clés qui démontrent la mobilisation des Français en faveur de la mise en place de dispositifs facilitant l’insertion professionnelle des plus de 10 millions de Français concernés selon des chiffres de l’assurance maladie.

  • Prévention des risques professionnels et emploi à domicile Lancement du projet KESKONRISK en région Occitanie

    Auxiliaire de vie s occupant dune personne agee dépendante à son domicileDans le cadre d’une convention de partenariat l’Anact, la FEPEM a construit en collaboration avec plusieurs organismes de la région Occitanie une démarche régionale expérimentale de sensibilisation à la prévention des risques professionnels à destination des des 128 000 particuliers séniors particuliers employeurs, et 100 000 salariés à domicile et aux aidants familiaux de la région* (assistants de vie et employés familiaux). Parmi les partenaires a cette démarche la DIRECCTE Occitanie, l’Aract Occitanie, l’IRCEM, IPERIA l’institut, le Réseau Particulier Emploi.