Contenu principal

Message d'alerte

Ministère du Travail

  • 6ème édition des DuoDay : 1 jour = 1 rencontre pour un partage d’expériences

    De gauche a droite Cassandre assistante de direction et Lucas responsable de restauration représentant de l'affiche des DuoDay 2023 fe251Après des débuts difficiles, voire des années d’échec connu par sa créatrice l’ancienne Secrétaire d’Etat du handicap, le compte à rebours a commencé pour l'édition des DuoDay 2023, qui aura lieu le 23 novembre prochain ! Une 6ème édition organisé le 23 novembre 2023, en pleine semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui a lieu du 20 au 26. Opération dont l’organisation encore aujourd’hui a peu de sens et pourrait être organisé plutôt en avril ou mai. Né en Irlande il y a dix ans, le DuoDay est une journée dont l’objectif est de changer selon les organisateurs « le regard sur le handicap et de dépasser les préjugés ». Durant cette journée, une personne handicapée forme un binôme avec un employeur, collectivité, association, pour découvrir son activité.

  • Cap emploi-Sameth décide de changer son identité visuelle dans un objectif d’une meilleure visibilité

    Cap emploi nouvelles missions nouvelle identite visuelleMise en place en 2018 les organismes de placement spécialisés (OPS) aussi appelés « Cap emploi-Sameth ». C’est donc désormais un interlocuteur unique spécialisé qui pour cette raison va à partir d’octobre 2018 disposer d’une nouvelle identité. Celle-ci avec l’objectif selon la direction d’améliorer la lisibilité et la visibilité de ces organismes avec notamment un nouveau logo, facile à lire et repérable dans l’espace public.

  • Droit au chômage pour les salariés c’est possible ? Le gouvernement publie deux décrets

    Agence pôle emploi 5fa75A partir du 1er novembre prochain le code du travail et celle de l’assurance chômage voient entrée en vigueur la possibilité pour des salariés démissionnaires, y compris en situation de handicap, de bénéficier du droit au chômage. Une mesure qui fait suite a deux décret parus au Journal officiel du 26 juillet 2019. Le premier décret relatif aux nouveaux droits à l’indemnisation et le second relatif au régime d’assurance chômage. Une promesse d'Emmanuel MACRON qui a connu bien des vicissitudes mais qui se concrétise enfin, mais qui risque au final par ces conditions strictement encadrées de ne concerner que peut de monde !!!

  • FNATH Santé au travail : manque de propositions de la part des candidats et constat l’absence de volonté politique

    La Sante au travail en FranceA ce jour, la FNATH a rencontré sur la thématique particulière de la santé au travail et de l’indemnisation des victimes du travail, les équipes de campagne de quatre candidats celle de Nathalie ARTAUD, François FILLON, Emmanuel MACRON et Marine LE PEN. La FNATH qui n’aura elle écarté contrairement au comité d’entente aucun candidat a prévu un échange supplémentaire avec le candidat Benoît HAMON, tandis d’autres candidats, qui se dise pourtant soucieux des travailleurs comme notamment Jean-Luc MELENCHON, n’ont toujours pas répondu a l’invitation de l’association.

  • Le groupe Klesia reçoit Sophie Cluzel pour signer une convention avec le site de recrutement Hello-handicap/DuoDay

    Sophie cluzel au centre lors de la signature convention avec hello handicap pour les duoday 2019 da878A l'occasion de la signature de la convention Hello Handicap/Duo Day, le groupe de protection sociale Klesia a recu dans ses locaux la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie CLUZEL le 16 avril dernier. Une convention avec le Hello-Handicap créée par le propriétaire du Journal Handicap.fr Gilles BARBIER, dénoncé par le syndicat Handi-Presse Info. Ce dernier dénonce l’hypocrisie de la situation face au travailleur handicapé. En effet ce journal qui se vante d’un chiffre d’affaire de 3 M€ par an n’emploie aucun journaliste en situation de handicap. Un homme qui soutien la politique de ce gouvernement et qui siège d’ailleurs à la commission de la convention national du handicap.

  • Muriel PENICAUD dans les Landes pour le lancement officiel de l’emploi temporaire dans les entreprises adaptées

    Muriel penicau lors de la sa visite de lentrprise adapté dans les landes chez fms avec a droite le président de lunea cyril gayssot f55ebOfficiellement créée en juillet 2018, les entreprises adaptées de travail temporaire (EATT), entre le ministère du travail et par l’Unapei, APF France Handicap et l’association l’UNEA, auquel avait refusé de se joindre l’APAJH. Le décret n° 2019-360 instituant cette nouvelle entreprise a été publié ce 24 avril. Un nouveau modèle qui entend devenir le spécialiste de l'intérim pour les personnes handicapées, avec un accompagnement dédié. Une expérience menée jusqu'à fin 2022 pour lequel la ministre du travail Muriel PENICAUD c’est rendu dans à Saint-Geours de Maremne, au sein de l’entreprise FMS (Facylities Multi Services). Une visite dans un contexte ou le taux de chômage chez les travailleurs handicapés continue de progresser pour atteindre près de 23 %. Une situation jugée inacceptable par près de 9 Français sur 10 (89%) d’après la récente enquête menée par CSA pour UNEA.

  • Ovaire-Larynx : Un nouveau tableau de maladie professionnelles amiante vient d'être publié au journal officiel

    un chercheur tenue protection ramassant déchets plastiques dans sac déchets noir extérieur par beau temps (illustration) _4d385Le Ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier DUSSOPT, à annoncé la publication du décret n° 2023-946 du 14 octobre 2023 crée pour le régime général de la Sécurité sociale un tableau des maladie professionnelles, relatif aux cancers du larynx et de l’ovaire provoqués par l’inhalation de poussières d’amiante. Une avancée réclamée depuis plusieurs années par les associations de victime dont l’ANDEVA. Auquel après l’avis et le rapport d'expertise de l’Anses rendu le 27 janvier 2022, mais rendu public le 19 septembre 2022. Une reconnaissance qui constitue pour les travailleurs concernés leur permettra de bénéficier de meilleures possibilités d’indemnisation et d’accompagnement.

  • Prévention au travail : Un nouveau manuel de référence pour les entreprises

    prevention securite sante au travail de a a zLes risques professionnels décryptés et présentés sous forme élémentaire de A à Z. Préface de Jean-Denis COMBREXELLE, Directeur général du Travail, ministère du Travail. Prévention, sécurité, santé au travail de a à z ! Le manuel de référence en cette fin d'année 2011. Employeurs et acteurs du travail ont bien souvent du mal à naviguer dans le labyrinthe immense de la législation "hygiène sécurité du travail", ce livre leur donne les réponses.

  • Quels emplois pour les personnes malvoyants et aveugles : plus de 55 620 postes seraient disponibles selon un Baromètre ?

    Une Standardiste Non Voyante disposant de different telephone et clavier en brailleA l'occasion de la journée nationale des aveugles et malvoyants le 4 octobre prochain, Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, présente un baromètre des métiers liés au handicap en général ainsi que les métiers qui peuvent embaucher des personnes malvoyantes et aveugles. Un résultat pour le moins surprenant qui tendrait a affirmé que 55 620 postes seraient disponibles. Un chiffre à prendre avec beaucoup de précautions car ces postes sont avant ceux actuellement à pouvoir et pour lequel il n’est pas certain que l’employeur soit ouvert à l’embauche d’une personne en situation de handicap.

  • Reconnaissance automatique pour tous les soignants pour les travailleurs ayant travaillé lors du confinement

    Des travailleurs de la santé souriants tenant des stéthoscopes parlant franchement illustration image_de_vecstock_sur_freepikA la suite des déclarations du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier VERAN, le 23 mars 2020, le Gouvernement annonce avoir mise en place les modalités de reconnaissance en maladie professionnelle des travailleurs atteints du Covid-19. Une reconnaissance désormais automatique et facilitée pour éviter des procédures complexes de reconnaissance pour les travailleurs ayant eu une probabilité forte d’avoir été atteints du Covid-19 dans le cadre de leur activité professionnelle.