Contenu principal

Message d'alerte

Politique

  • 87% des Français jugent l'ascenseur nécessaire avant le 4e étage et 72% essentiel pour le maintien à domicile

    Un ascenseur situé dans un immeuble de quatre étages d'un parcs social situé à Toulouse 5673fLa Fédération des Ascenseurs dévoile les résultats de la 4ème édition de son enquête Les Français et l’ascenseur réalisée avec l’institut Ipsos*. Un sujet d’actualité alors que ce début d’année 2019 alors que les personnes en situation de handicap attendent toujours la publication du décret attendu avant la fin du premier trimestre 2019. Une enquête qui ne vient que confirmé une situation déjà bien existentielle sachant que 80 % des logements à R+3 sont, depuis une décennie, déjà équipés d'ascenseurs dès leur construction un taux qui atteint presque à 100 % dans le privé, les 20 % restants correspondant principalement aux logements sociaux. L’ascenseur demeure reconnu comme un facilitateur du maintien à domicile, et continue de figurer parmi le top 3 des équipements sollicités par les Français pour bien vieillir chez eux.

  • APF France Handicap dévoile son baromètre 89 % ne croient plus en Emmanuel MACRON et lance "En route pour nos droits !"

    Un membre de la caravane en route pour nos droits qui doit rejoindre paris le 14 mai 2019 0a280

    A quelques jours du lancement officielle de la campagne des élections européenne et près deux ans après l’élection du président Emmanuel MACRON. L’association APF France Handicap à lancé le 7 mai dernier sa caravane pour faire valoir les droits des personnes handicapées et obtenir des signatures à leur pétition.qui doit arriver le 14 mai à Paris ou une lettre sera remis au chef de l’État. Le Président de l’association Alain ROCHON a lui présenté la 2é édition du baromètre de la confiance édité par l'Ifop sur la colère des français en situation de handicap dont 89 % (85 % en 2018) ne font plus confiance au Chef de l’État deux ans après son élection. Un avis qui monte a 90 % pour lutter contre la pauvreté ! En résumé une véritable descente aux enfers !!!

     

  • Conférence nationale du handicap 2019 : Sophie CLUZEL reçoit les résultats des cinq chantiers nationaux

    Sophie CLUZEL entourée par les rapporteurs et membre des cinq chantiers nationaux de54eLe 10 juillet, devant le CNCPH et en présence de la Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie CLUZEL, les rapporteurs des cinq chantiers nationaux mis en place dans le cadre de la Conférence Nationale du Handicap sont venus restituer le résultat de leurs travaux. Dernier comité de pilotage avant la Conférence nationale du handicap, qui se tiendra finalement qu’en octobre prochain. Cinq chantiers dont trois avaient pour sujet principal la prestation de compensation du handicap et les Maisons départementales des personnes handicapées. Faut-il croire que le gouvernement mettra les moyens financiers et surtout si les recommandations seront elle suivit des faits ?

  • Décès Jacques CHIRAC : la France perd un défenseur et un réformateur du handicap

    Jacques chirac saluant la foule 93df0Frédéric SALAT-BAROUX, gendre Jacques CHIRAC a annoncé la mort de l’ancien Président de la République pendant douze ans, de 1995 à 2007, est décédé ce jeudi, à l’âge de 86 ans à la suite d'une longue maladie neurologique. Jacques CHIRAC qui aura été également deux fois Premier ministre, trois fois maire de Paris, chef de parti et ministre à plusieurs reprises. A l’annonce de son décès l’Assemblée nationale et le Sénat ont aussitôt observé une minute de silence. Jacques CHIRAC qui aura sans nul doute le Président préféré des français aura en 1975 en tant premier ministre voté la loi du 30 juin 1975 et sa reforme en tant que Président de la république du 11 fevrier 2005 sur l’égalité des chances destiné aux personnes en situation de handicap. Interrogé sur l'éventuelle tenue d'obsèques nationales pour Jacques Chirac, son gendre a également indiqué qu'aucune décision n'avait été prise pour l'heure sur ce point.

  • Dépenses sociales des départements en 2022 : Une hausse de 2,7 % en 2022 et de 5.4 % pour le handicap

    Graphique du rapport de l'ODAS sur l'évolution des dépenses nettes d'action sociale par domaines de 2004 à 2022 79ebeComme chaque année, l’ODAS décortique et analyse l’évolution des dépenses sociales et médico-sociales des départements avec le concours d’un échantillon représentatif de 49 départements. Après une année 2021 atypique l’année 2022 témoigne de tendances très contrastées. Car au-delà de la hausse de 2,7 % -qui correspond à la fois à la dépense réelle des collectivités et à leur "charge nette", une fois défalquées les dotations de l'Etat-, de nombreux postes de dépenses ont connu une accélération plus marquée. Des dépenses d’un niveau équivalent voire supérieur à celui de l’inflation dans trois domaines, selon le dernier rapport l’ODAS.

     

  • Égalité des droits et des Chances : 14 ans déjà ! Un anniversaire dont le bilan et loin de satisfaire les associations

    loi du 11 février 2005 quatorze plus tard le bilan restant pour le moins mitiger 50742

    Il y a quatorze ans aujourd’hui le Parlement voté la reforme pour l’égalité des droits et des chances, près de 14 ans après, le bilan reste pour le moins tres mitigé avec trois points noirs de la prise en charge du handicap, des revenus et de l’accessibilité. A laquelle s’ajoute celle de l’éducation et de l’emploi et taux de chômage de 22.5 %. Une loi dont les associations représentatives des personnes handicapées et les associations gestionnaires sont loin d’être satisfaite alertant le gouvernement sur des droits fondamentaux toujours pas respectés. Et le prétendu mea-culpa du Président MACRON lors de son débat devant 1000 jeunes le 7 février dernier, qui devait « de faire du handicap la priorité de son quinquennat, sont loin d’avoir convaincu. 2019 qui sera marqué par deux événements la conférence nationale du handicap et la remise du rapport de l’ONU en mars prochain.

  • Elisabeth BORNE « poussé vers la sortie » envoi sa lettre de démission à Emmanuel MACRON

    Emmanuel macron et l'ancienne désormais première ministre Élisabeth BORNE 867b6Alors qu’on attend toujours la fumé blanche annonçant le nom de nouveau premier ministre. Le Président de la République Emmanuel MACRON aura été le premier à annoncé sa séparation avec Elisabeth BORNE. La Première Ministre chargé de gérée les affaires courantes, a fait parvenir sa démission officielle par une lettre, reprenant l’un des termes utilisé par Michel ROCARD qui avait voulu que cette annonce n’étant pas une décision personnelle. « Alors que qu'il me faut ce soir pour présenter la démission de mon gouvernement je voulais vous faire part et vous dire combien j'ai été passionné par cette mission » indique Elisabeth BORNE.

  • Emmanuel MACRON et son gouvernement au plus mal dans le sondage et baisse continue avec 34 % d'opinions favorable

    Barometre de confiance politique des Francais envers le President Emmanuel MACRONLe Président de la République qui près d’un mois après la rentrée politique ne cesse de baisser dans le cœur des Français, une baisse d’opinion favorable passant de 57 % en mai dernier contre 34 % (- 2 %) ce 28 septembre dans un sondage Harris Interactive. Une baisse qui concerne également son gouvernement avec 33 % (-1%). Le président qui aura eu rentré difficile avec la démission de son gouvernement de Nicolas HULOT et de Laura FLESSEL et qui doit faire face a la colère sociale, mais aussi aux propres interrogations dans son parti politique.

  • Gabriel ATTAL prend possession de Matignion accompagnant le départ d’Élisabeth BORNE qui redevient Député

    Gabriel ATTAL, saluant dans la cour de l hôtel Matignion l'ancienne première Élisabeth BORNE lors de son départ 59d3dC’est donc ce matin que le destin de l’ancien Ministre de l’Education nationale Gabriel ATTAL devient le plus jeune premier ministre de la Vème république a 34 ans, après Laurent FABIUS à 37 ans. Un premier Ministre qui aura remercié le Chef de l’Etat pour sa nomination et félicité Élisabeth BORNE pour son parcours et son travail. Gabriel ATTAL qui malheureusement dans son discours n’aura pas véritablement donnée la direction politique de sa politique et celle dont son gouvernement qui pour l’instant reste totalement inconnu. Pour preuve le conseil des ministres qui devait avoir lieu demain a déjà été annulé.

  • Grand débat national : le handicap mental et psychique souhaite exprimer ces revendications…

    un jeune déficient intellectuelle posant pour la page Facebook de larche 0097eAlors que les gilets jaunes continuent à bouleverser l’actualité politique et sociale tous les samedis, le grand débat se poursuit et ceux jusqu’au 15 mars prochain. Un événement que les personnes en situation de handicap mental ou psychique veulent participer dans le cadre d’un débat " adapté " pour faire entendre la voix de ceux qui sont rarement écoutés sur les thèmes de la démocratie, la citoyenneté et la transition écologique le 25 fevrier prochain à Paris de 18h30 à 20h30. Un débat organisé par la Fondation l’Arche en partenariat avec le Cercle Vulnérabilités & Société. Des contributions qui seront par la suite mise en ligne sur le site dédié.

  • Handicap : l'amnésie collective La France est-elle encore le pays des droits de l'homme ?

    Couverture du livre parut au édition Dunod handicap l'amnésie collective la France est elle encore le pays des droits de l'homme 5a0d2En France, les institutions de la République, les juridictions, les autorités administratives indépendantes, les groupements d'intérêt public (les maisons départementales des personnes handicapées !) n'ont ni l'obligation de recruter des personnes handicapées, ni celle de verser d'amende à un fonds d'insertion… Cette anomalie est le révélateur, parmi tant d’autres, d’une ségrégation de facto de millions de personnes vivant avec un handicap.

  • L'APAJH appelle les candidats républicains à inscrire le handicap dans les politiques publiques européennes

    Le président Emmanuel macron lors de son discours devant le parlement européen le 17 avril 2018 (illustration) © LREM 2018a3238Les 25 et 26 mai prochains, les citoyens européens seront appelés aux urnes pour élire leurs 705 représentants au Parlement européen. L’association qui n’aura nullement apporter son soutien au gilet jaunes comme l’ensemble des associations gestionnaires et ceux malgré la participation de nombreuse personnes handicapées a ce mouvement. L’APAJH appelle les candidats républicains à s’engager « pour que les 80 millions de personnes en situation de handicap en Europe soient parties prenantes de toutes les politiques publiques européennes ». Une élection auquel pour la première fois pourront prendre part plus de 300 000 personnes, qui étaient jusqu’au 25 mars dernier en étaient privées, au moins partiellement, de leur droit de voter en France.

  • La Conférence nationale du handicap se rapproche des citoyens au cœur des régions

    Conference nationale du handicap 2016 Francois hollande ecoutant des temoignagesParmi les annonces faites hier au deuxième comité interministériel du handicap de ce gouvernement il s’agit avec celle concernant les personnes sous tutelle d’une meilleure décision du Gouvernement. Sophie CLUZEL ayant annoncé que le gouvernement avait fait le choix de « décliner la Conférence nationale du handicap 2018/2019 sous la forme de plusieurs événements territoriaux ». La secrétaire d'État au handicap qui estime qu'il « faut partir des initiatives territoriales, des expériences locales, de la vraie vie, des gestes du quotidien singuliers et universels qui contribuent, à la prise de conscience pour démontrer que c'est possible ». La dernière conférence nationale avait eu lieu le 19 mai 2016, à l'Élysée par François HOLLANDE celle de 2018 ayant été annulée.
  • La Ministre du transport plus favorable a une accessibilité en surface !!! « Pour le métro c’est plus difficile… »

    La ministre des Transports Elisabeth Borne plus favorable a une accessibilite en surface Pour le metro cest plus difficile Dans un entretien au club de l’Économie, du Monde, la ministre des Transports Élisabeth BORNE, est revenu en quelques minutes sur la « qualité des transports dans la vie quotidienne ». Abordant le harcèlement retard, mais aussi l’accessibilité des du métro parisien, dont seulement neuf stations sont totalement accessibles aux personnes en fauteuil. La ministre, qui s’interroge sur la nécessité de règle d’une législation qu’elle juge « très difficilement soluble ». Une déclaration surprenante alors que l’on lieux actuellement les Assises des mobilités qui se termineront début décembre, avant la présentation d’un projet de loi prévu pour le premier trimestre 2018.

  • Le Mouvement Associatif espère une reprise de conscience du nouveau gouvernement sur l’avenir des associations

    Gabriel ATTAL Secretaire dEtat charge de lengagement du service national universel et de la vie associativeUn an après le lancement par le Premier Ministre d’une concertation sur les enjeux de vie associative, et 4 mois après qu’un rapport "Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d’une société de l’engagement" nourri de 59 propositions lui ait été remis, le gouvernement semble enfin t-il décidé à en faire le socle d’une politique de vie associative coconstruite et structurée ? Le Mouvement associatif espère que oui, avec la nomination Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État chargé de l’engagement, du service national universel et de la vie associative soit un premier signe pour ce gouvernement de se se saisir des enjeux de vie associative. Mais attend que les premiers signes s’accompagnent de mesures immédiates en faveur des associations

  • Le président de l’association pour la Promotion de l’Accompagnement sexuel interpelle à nouveau les candidats

    Affiche Association la Promotion de l Accompagnement sexuelVéritable sujet tabou encore au sein d’une communauté peu ouverte vers l’expression de la vie intime par peur de discrimination. La sexualité et le droit à la sexualité et pourtant reconnu comme un droit universel. Face à cette question les politiques se retrouvent aujourd’hui confronté à un dilemme, face à l’accompagnement dont le Président de l’APPAS, Marcel NUSS, dénonce dans une lettre ouverte dans lequel il demande au candidat si le « refus l’accompagnement à la vie affective, intime, sensuelle et/ou sexuelle des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie ? ».

  • Le président Valéry Giscard d'Estaing, fondateur de la première loi sur le handicap est décédé à la suite du Covid-19

    L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing vient de décédé a l'âge de 94 ans du covid 19 b924bCelui appelé couramment VGE ou Giscard, né le 2 février 1926 à Coblence en Allemagne et mort ce 2 décembre a quelque jour de son 95ème anniversaire du fait du Covid-19 selon sa famille. Valéry GISCARD d'ESTAING, qui aura commencé sa carrière politique, après une carrière d’inspecteur des finances, peu après il élus député du Puy-de-Dôme en 1956 et ministre a 35 ans. Un homme qui aura été la fois le plus jeune président de la république élu en 1974 à 48 ans. Il sera le président comme Jacque CHIRAC l’homme du handicap en faisant voté la loi du 30 juin 1975 concernant les droits des personnes handicapées.

  • Les candidats invités par le CREAI de Lille pour présenté leurs programmes dans un discours facile à comprendre

    Capture ecran des representants des candidats presents a cette manifestation organise par le creai de Lille le 12 avril 2017Organisé le 12 avril dernier par le Centre Régional d'Études, d'Actions et d'Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité de Lille, cette journée aura était un tel succès qu’elle aura du ce joué a à guichet fermé, les demandes d’inscriptions ont dépassé les limites de la salle ! Des présentations de programmes des candidats ainsi que des échanges que vous pouvez retrouver ici dans ces vidéos.

  • Plus exposés, plus fragiles, les jeunes enfants des ménages modestes plus affectés par la pollution de l'air

    une jeune fille assise sur un canapé souffrant dasthme porteur dun appareil respiratoire ca352La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) publie une étude sur les inégalités de santé chez les jeunes enfants en lien avec la pollution de l'air. Au-delà des différences d'exposition, qui sont en défaveur à la fois des jeunes enfants des ménages les plus aisés et des ménages les plus modestes, il existe de fortes disparités de vulnérabilité vis-à-vis de la pollution de l'air. Une situation qui représente un problème réelle de santé publique. Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 90% des enfants dans le monde respirent un air pollué qui met en danger leur développement et leur survie.

  • Politique du handicap d’Emmanuel MACRON : 85 % mécontents de l'action du président de la République

    Graphisme de l'etude ifop a la question un an après l'élection de Emmanuel macron A l’occasion du congrès de l’APF France Handicap qui a eu lieu le 22 juin dernier. Celle-ci a dévoilé les résultats d’une enquête IFOP(1) sur la confiance des personnes en situation de handicap et de leurs proches envers la politique d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Le constat est sans appel est sévère notamment chez ceux qui sont concernés par le handicap, 69% se disent « révoltés » face à la situation économique et sociale (+ 33 points par rapport à l’ensemble des Français) et 19% « résignés ». Au total, 85% sont très majoritairement mécontents de l'action du président de la République et de son gouvernement.