Contenu principal

Message d'alerte

Prévention santé

  • « Sang, plasma : partageons la vie, donnons souvent ! » Solidarité et générosité ce don sauve des vies

    Un stande de collecte organisé par la FFDSB Merci a tous les donneurs de sang bénévole illustration  33da0Le slogan de la campagne de la Journée mondiale du donneur de sang 2023, célébrée le 14 juin, est « Sang, plasma : partageons la vie, donnons souvent ! ». Il porte avant tout sur les patients nécessitant un soutien transfusionnel à vie et souligne le rôle que chaque personne peut jouer en faisant le don précieux de sang ou de plasma. Il souligne également l’importance de donner régulièrement du sang ou du plasma pour créer un stock sûr et durable en sang et en produits sanguins qui puisse être toujours disponible, partout dans le monde, de sorte que tous les patients qui en ont besoin puissent recevoir un traitement en temps voulu.

  • 16e édition Semaine du Son l’environnement sonore de nos sociétés : quelle évolution pour nos société ?

    Affiche semaine du son du 21 janvier au 3 fevrier 2019 b03afAujourd’hui et jusqu’au 3 février prochain dans toute la France aura lieu la 16ème édition de la Semaine du Son, animée par de très nombreux événements organisés dans plus de 40 villes en France. Une semaine qui aura cette année pour approche, l’installation durable du son comme préoccupation majeure de tout projet d’architecture, d’urbanisme et d’environnement en réponse à la qualité attendue de nos lieux de vie (travail, loisirs, logements). 82 % des français se disent tres sensible dans un sondage réalisé par la semaine du son. Une manifestation, parrainé par le Chef d’orchestre Jordi SAVALL, qui sera aussi l’occasion de mettre en avant de la résolution adopté le 31 octobre 2017, par l’UNESCO « sur l’importance du son dans le monde actuel afin de promouvoir les bonnes pratiques ».

  • 3e édition de « Un Jour, Un Sourire » pour rendre la joie de vivre a des personnes qui n’en ont plus les moyens

    Une salle de consultation du centre de Formation Afopi Campus en implantologie dentaire à Sarcelles dans Val dOisePendant trois jours l’Association Française des Omnipraticiens Odontologistes Pratiquant l'Implantologie(AFOP), vont redonnez le sourire gratuitement a des personnes démunies. Une 3ème de l'opération « Un jour un Sourire » aura lieu du 15 au 17 juin 2018 au centre de Formation Afopi Campus, en implantologie dentaire à Sarcelles dans Val-d'Oise avec l’objectif réhabiliter gratuitement les sourires des personnes les plus démunies. Une troisième édition qui montre aussi l’importance d’une dentition autant psychologiquement mais aussi professionnellement ou dans la vie quotidienne. Des implants dentaires qui reste aujourd’hui inaccessible pour d’un français sur 3. Une situation appelé a changé puisque le reste a charge zéro pour les dents, lunette et audition devrait entrée en vigueur en 2020.

  • 8ème édition de Mois sans tabac : une nouvelle occasion de relever le défi ! Et cause de handicap méconnu !

    Affiche partielle de la 8eme édition du mois sans tabac édition 2023 33444Cette année encore, le mercredi 1er novembre 2023, Santé publique France et le ministère de la Santé et de la Prévention, en partenariat avec l’Assurance Maladie, donnent le coup d’envoi de la nouvelle édition du défi Mois sans tabac. Opération, désormais incontournable en novembre, encourageant les fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours. Une 8ème édition parrainé cette année par le magicien et humoriste Éric Antoine sera l’ambassadeur du défi à travers l’émission de divertissement de M6, La France A un Incroyable Talent et qui compte déjà plus de 92 000 inscrits.

  • Avancement du Lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19

    Avancement du lancement de la campagne de vaccination contre le covid 19 vpour lutter contre maladie 41567En raison "d’un contexte actuel de circulation plus marquée du virus", le ministre de la Santé et de la Prévention, Aurélien ROUSSEAU, a annoncé que la campagne de vaccination contre le Covid-19 sera avancée de deux semaines. Initialement prévue le 17 octobre, elle débutera le 2 octobre prochain. Une injection du vaccin protège des complications et des formes les plus graves de la maladie. Même si pour les Français les confinements peuvent nous sembler de plus en plus loin, le covid-19, lui, circule toujours. En ce début d’automne, le nombre d’infections repart à la hausse.

  • Cancer manuel anti idées reçues par Valérie SUGG

    Couverture du Livre Cancer sans tambour ni trompetteIl n’est jamais trop tard ! En ce début novembre quelques jours après la fin du mois d'Octobre Rose, pour découvrir le livre « Le cancer sans tabou ni trompette », dans lequel Valérie SUGG psycho oncologue fait la chasse aux idées reçues sur cette maladie. Un livre qui vous permettra de mieux comprendre la maladie mais aussi ces conséquences réelle. Un livre qui s’adresse aux personnes directement touchées par l'épreuve du cancer, mais aussi à leurs proches ainsi que les soignants dans leurs capacités et parfois leurs limites face à la personne malade. Un livre qui explore la relation aux proches, aux soignants mais aussi la fin des traitements, l'angoisse de la récidive et parfois la fin de vie. Elle évoque les croyances sur le cancer qui font tant de mal aux patients.

  • Covid-19 Sophie CLUZEL annonce les principale mesure concernant les personnes en situation de handicap et leurs aidants

    Sophie CLUZEL lors dune visite à ESAT le Marlonges de l'ADEI de Charente-Maritime le 15 octobre 2020 6638cAu lendemain de l’annonce du Chef de l’Etat Emmanuel MACRON a la télévision dans lequel il annoncé sa décision d’un re- confinement généralisé, Une pourtant fortement contesté dans son applications. Une décision prise selon Sophie CLUZEL pour « protéger nos concitoyens les plus fragiles ». Dans ce contexte, précise telle il est « essentiel de nous mobiliser collectivement pour protéger les personnes en situation de handicap, les familles et leurs aidants, mais aussi leur garantir la continuité de l’accueil et des soins qu’elles connaissaient jusqu’à présent ».

  • Dans la peau d'une interne en psychiatrie Comment devient-on médecin psychiatre ?

     Couverture du livre publiée au Édition érès dans la peau dune interne en psychiatrie 04115Comment devient-on médecin psychiatre ? Une question importante au lendemain de la crise du Covid-19, alors que la psychiatre traverse une crise sans précédent. Sous la forme d'un abécédaire, cet ouvrage rend compte du cheminement personnel d’une interne en psychiatrie, depuis ses premières rencontres avec des femmes et des hommes souffrant de pathologie mentale, jusqu'à la fin de son internat. Comment devient-on médecin psychiatre ? Quelle est la part de l’intime dans la relation de soin psychique ?

  • Dialyse : la FHP et la FEHAP déplorent la poursuite du rabot tarifaire

    Centre de dialyse. ici un homme par ou le sang passe à l'extérieur du corps à travers le dialyseur ba2d9La FHP et la FEHAP déplorent le maintien pour la dialyse d’une politique de baisse des tarifs ainsi que l’introduction, sans concertation ni préparation suffisante, d’un nouveau forfait applicable au 1er mars 2019. A cette date, ni le cahier des charges ni le montant de ce forfait n’ont encore été précisés par le ministère. Les deux fédérations estimant dans un communiqué que ce forfait « doit faire l’objet d’une étude d’impact médico-économique préalable conduite avec l’ensemble des professionnels de santé afin d’encourager leur adhésion ».

  • Encéphalomyélite myalgique, dit syndrome de fatigue « Ensemble, rendons visible, ce qui est invisible et méconnu

    Affiche de la journée internationale a gauche et a droite celle de la journée nationale le 27 mai 2018« Ensemble, rendons visible, ce qui est invisible et méconnu », voici le slogan des milliers de malades atteints de l'encéphalomyélite myalgique dite syndrome de fatigue pour la journée internationale de sensibilisation à l'EM/SFC (ou Syndrome de Fatigue Chronique). Une journée organisée Millions Missing France avec le partenariat l'ASFC et MEAction le 12 mai dans trois villes françaises en prélude a la journée nationale de sensibilisation du 27 mai.

  • Éthique vaccinale : Ce que nous a appris la crise sanitaire

    Couverture du livre publié au Édition Érès éthique vaccinale ce que nous a appris la crise sanitaire e7219Dans une forme d’éthique réflexive et collective, les auteurs Vincent ISRAEL-JOST, Paul-Loup WEIL-DUBUC, avec la participation d’une quinzaine de professionnelles, se sont attachés à dresser un panorama des problèmes qui ont trait à la vaccination, mis en exergue dans le contexte de la pandémie due au coronavirus. Une crise de doute et parfois de défiance lors de la pandémie du Covid-19 tant du coter citoyens que de la part de certains professionnels de santé (aidants soignants, infirmiers…) qui aura parfois ralenti l’importance du message de prévention de santé.

  • Évaluation d’efficacité de VigilanS de 2015 à 2017, dispositif de prévention de la réitération suicidaire

    Graphique des figure 1 et 2 de l'étude d évaluation d'efficacité de VigilanS de 2015 à 2017 dispositif de prévention de la réitération suicidaire publié par santé publique France 28189A l’occasion de la journée mondiale du suicide (v. Article) qui aura lieu le 10 septembre prochain sous le thème « Le suicide peut être évité ». Un sujet demeure au lendemain de crise du Covid 19. Une cause dont les plus jeunes ne sont pas épargné, mais aussi la crise sanitaire du Covid 19 dont les impacts sont aujourd’hui démontrés sans pourtant avoir été un facteur d’augmentation. Une étude publié qui semble paraitre néanmoins une certaine efficacité, de ce dispositif VigilanS1 de prévention du suicide, néanmoins celui ne met en avant que la période 2015 à 2017. Donc avant la crise sanitaire du covid 19.

  • Grandes causes de décès en France en 2021 : une année encore fortement marquée par le Covid-19

    Vaccination contre le Covid 19 d'un homme dans une pharmacie 76c9aAlors que les fêtes de fin d’années approchent, le Covid-19 a confirmé sa progression à travers l'Hexagone. Dans une étude réalisé par la DREES et l’INSERM en 2021 le nombre total de décès est de 660 168, inférieur à celui de 2020 (667 497 décès), mais il demeure nettement supérieur à celui des années précédentes même en tenant compte du vieillissement de la population. Confirmant que le virus continue a rester un danger véritables pour notamment les personnes vulnérable. D’où l’importance de la vaccination et ceux notamment dans la perspective des rassemblements familiaux de fin d’année, il s’avère "primordial" que chacun "continue d’adopter les gestes barrières", prône notamment Santé Publique France.

  • Hausse des mutuelles de santé la mutualité française appel à une concertation « sous l'égide de l'Etat »

    affiche du 2eme baromètre sante social  8c26cAlors que les complémentaires santé à statut mutualiste prévoient une hausse en moyenne de 8.1% de leurs cotisations en Les mutuelles prévoient une hausse moyenne de 8,1% de leurs cotisations en 2024. La hausse sera de 7,3% en moyenne pour les contrats individuels, et de 9,9% en moyenne pour les contrats collectifs obligatoires, selon la 2ème édition du baromètre Santé Social AMF – Mutualité Française de la Mutualité française parue mardi. L'enquête porte sur 38 mutuelles, qui concernent 18,7 millions de personnes au total.

  • J-3 : De la 35ème édition de l’opération pièces jaunes placé sous le signe « des bienfaits du sport sur la santé »

    affiche du lancement de la 35ème opération des pièces jaunes du 10 janvier au 4 février 2024 6eb55Du 10 janvier au 4 février 2024, la Fondation des Hôpitaux organise la 35ème édition de son emblématique opération Pièces Jaunes pour collecter des dons et soutenir les enfants et les adolescents hospitalisés. Une opération lancé à Lyon la première dame de France, Brigitte MACRON, présidente depuis 2019 de la fondation. Une 35ème édition qui sera parrainé par Didier DESCHAMPS, fidèle parrain de l’opération depuis 2019. Depuis 1989, 9 700 projets ont été financés sur l’ensemble du territoire. En 2023, ce sont 209 nouveaux projets qui auront été financés, comme en Occitanie à Auch par exemple. L’hôpital qui demeure néanmoins malade lui aussi, face a des enfants et adolescents malades dont la situation demeure préoccupante.

  • Jihane SAYADI-HERBIERE : Prévention et information pour « une maladie invisible et encore mal connue »

    Ce qui te semble normal est un défi pour nous logo mg founders with 001adDans le cadre de la journée européenne nous avons interrogé Jihane SAYADI-HERBIERE vivant dans le Val d’Oise en Ile de France et mère d’une petite fille de quatre ans. Atteinte d’une Myasthénie Auto-Immune elle apprend sa maladie trois mois après son accouchement en pleine pandémie du Covid 19. Jihane qui attend de cette journée européenne qu'elle puisse avoir un effet bénéfique, non seulement pour les malades et leurs proches généraliste encore trop souvent méconnue. Une maladie qui concerne en France plus de 5000 personnes.

     

  • Journée de la Santé mentale : Une santé qui se dégrade chez les jeunes de 11-24 ans en 2023

    affiche du site oms de la campagne pour la journée mondial de la santé mental 5384cLa Journée mondiale de la santé mentale est célébrée chaque année le 10 octobre afin de faire mieux connaître les questions de santé mentale dans le monde entier et d’améliorer l’aide aux personnes qui ont des problèmes de santé mentale. Une journée l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) ont placée cette année sous le thème « La santé mentale est un droit humain universel ». La France loin d’être exemplaire, telle que l’exil forcé des enfants et adulte autisme en Belgique, mais aussi l’importante dégradation du système psychiatrique en France.

  • L'académie nationale de médecine appel à une meilleure éducation du grand public concernant les Arrêt cardiaque

    Un mannequin pour apprendre le massage cardiaque dans le cadre dune formation au premier secoursInstituée pour répondre aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique, et principalement sur les épidémies, les maladies particulières à certains pays. L’académie nationale de médecine à voté le 2 octobre un rapport concernant les arrêts cardiaques extra-hospitalier qui représente l’un des problèmes santé publique majeur, avec plus de 40 000 chaque année en France et moins de 10 % y survivent. Une prise en charge dans les premières minutes qui comme l’AVC sont cruciale. Une prise en charge difficile selon ce rapport au vu du manque de formation du grand public et qui estime « qu’il s’agit pourtant de l’un des arguments, pour lequel la France est très en retard pour améliorer la survie des patients ».

  • l’AFDAIM-ADAPEI 11 signe une convention visant à la promotion le dépistage des cancers chez les personnes handicapées

    La député de l_aude Mireille ROBERT signant la convention cb5f2Le 23 octobre dernier dans les locaux du siège de l’AFDAIM-ADAPEI 11 à Carcassonne l'association à signé une convention de partenariat a été signée entre Mireille ROBERT, Députée de l’Aude (LaREM), Jean-Marie GORIEU, Directeur Général de l’AFDAIM-ADAPEI 11 et Le Dr Antoine KHREICHE, Directeur Général du Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers en Occitanie. Avec l'objectif d'améliorer l'accès a la prévention des cancers aux personnes porteuses d’un handicap moteur, mental ou psychique, des hommes et femmes qui sont, elles aussi, confrontées au cancer. Comme la indiqué la député dans une question a lors de la séance a l'assemblée nationale destiné a la Secretaire d'Etat en charge des personnes handicapées.

  • L’ANSM autorise l’expérimentation du Cannabis a usage thérapeutique en France

    Deux flacons contenant du cannabis utilisé a usage thérapeutique c0bb1Demandé depuis longtemps par de nombreux patients et par des membres du corps médicale de plus en plus nombreux. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait ouvert en 2018 une commission d’enquête. Un groupe d’expert qui avait pour mission d'évaluer la pertinence et la faisabilité de la mise à disposition du cannabis et qui a présenté ces conclusions le 28 juin dernier. l'ANSM qui a décidé ce 11 juillet de suivre les recommandations. L’agence et le ministère des solidarités et de la santé engagent dès à présent les travaux nécessaires à la mise en place de l’expérimentation.