Contenu principal

Message d'alerte

Statistiques

  • « 88% des Français estiment nécessaire la création d’un statut officiel pour les aidants familiaux »

    la nécessité de créer un statut officiel pour les aidants familiauxÀ l’ occasion de la Journée nationale des Aidants qui a lieu demain, Adhap Services dévoile les résultats d’une enquête menée en partenariat avec l’IFOP sur « le rôle des aidants familiaux vu par les Français ».Zoom sur les grands enseignements de ce sondage inédit mis en place au cours du mois de septembre 2017 ! Un résultat qui selon nos sources pourrait avoir été entendue par la ministre de la solidarité et devrait annoncé notamment l'importance de la reconnaissance dans société des aidants familiaux. Une reconnaissance depuis longtemps par les associations et aidants mais pour lequel celle-ci tarde a venir...

  • 53 % des français prêt a ne pas fêter Noel à cause du Covid-19 et de la peur de la contamination

    Couverture du sondage les Français et les cadeaux de Noël en période de confinement 2020 r 692adAlors que le premier ministre Jean CATEX à confirmé la poursuite des règles du confinement soulignant qu’il « serait irresponsable de lever et même d'alléger le dispositif ». Opinionway à réalisé un sondage pour Proximis "les Français et les cadeaux de Noël en période de confinement"(1). Des français interrogé en autre sur comment la crise sanitaire et le re-confinement impactent-ils les Français dans leur budget cadeaux et leur organisation de Noël ? Un sondage qui montre que en ces temps de crise sanitaire, les Français semblent s'y être résolus. 53 % des français interrogés ont affirmé qu’ils ne fêteraient pas Noël en famille. 73 % d'entre eux disent avoir déjà prévu de fréquenter moins de personnes pour les fêtes de fin d'année.

  • 75 % des Français ne font pas confiance à nos dirigeants politiques pour l'apprentissage et la formation professionnelle

    le salon du travail et de la mobilité professionnelle en 2018 pour sa quatrieme edition 7829aÀ l’occasion de la 5eédition du Salon du Travail et de la Mobilité Professionnelle et, alors qu’une nouvelle réforme concernant la formation professionnelle est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, les organisateurs du Salon ont mener une enquête avec l’institut YouGov(1) auprès des Français afin de connaître leur opinion en la matière. Des résultats qui font notamment apparaitre que 75 % Français font plus confiance à leurs entreprises qu’à leurs dirigeants politiques pour pouvoir continuer à se former tout au long de leur vie. Un sentiment largement partagé dans un sondage que nous avions mené lors du vote au Parlement de la loi 79 % de salarier en situation de handicap avait cette perception.

  • Allocation logement : Un revenu réduisant de moitié les dépenses du logement des bénéficiaires de revenus minima garantis

    Graphisme sur le taux deffort en logement brut et net médians de lensemble des ménages et des bénéficiaires de revenus minima garantis 60c71Alors que la France demeure dans les revendications des gilets jaunes, réclamant un plus grand pouvoir d’achat et dénonçant la politique des cadeaux au plus riches. Exemple certainement le plus frappant celui de la réduction de 5 € des APL. La DREES qui revient dans cette étude sur l’importance des dépenses du logement avant déduction des éventuelles allocations logement, notamment pour les bénéficiaires des minimas garantis auquel font partie les personnes touchant Allocation adulte handicapé ou les pensions d’invalidité. Un revenu facteur indispensable de la réduction des inégalités et de la pauvreté.

  • Assurance santé : augmentation de 7.6% des frais de santé en 2019 au niveau mondial et prévision de 2.5 % en France

    tendances des frais de santé dans le monde croissance des coûts des prestations de soins de santé 2017 2019 3cd42Les coûts des prestations de soins de santé devraient augmenter significativement dans le monde en 2019, selon l’enquête réalisée par Willis Towers Watson. Les 300 assureurs leader mondiaux attribuent cette hausse au coût élevé de la technologie médicale ainsi qu’à la surconsommation et à la sur-prescription de services, tout en précisant que la flambée du prix des médicaments deviendra un facteur important au cours des cinq prochaines années. En France les mutuelles pourraient voir leurs prix progressé de 2.5 %. Une annonce qui intervient après le vote définitif le 5 décembre dernier du PLFSS 2019

  • Dépression et anxiété : La santé mentale du personnel hospitalier en danger pour 41 %

    Graphique 1 indicateur de santé mentale à l'hôpital et pour l'ensemble des personnes en emploi 5ff78Selon une étude du publier par la DREES, le personnel hospitalier ai été plus nettement sujette à la dépression et à l’anxiété que les autres salariés. Une situation amplifier par la pandémie du Covid 19. Cette étude s'appuyant sur les données de l'enquête Épidémiologie et Conditions de vie liées au Covid-19 (EpiCov) élaborée par l’INSERM et la DREES. Un diagnostic qui confirmant les cris d'alarme exprimer par le personnel et les syndicats qui ont exprimé à plusieurs lors de manifestation leurs inquiétudes.

     

  • Dossier médical partagé : 85 % des Français y voient un intérêt certain selon une étude pour France Assos Santé

    graphique tableau de bord sur les pratiques des français concernant la centralisation des donnees medicales 3084bAprès différents essais et expérimentations, le Dossier Médical Partagé (DMP) est enfin prêt à se déployer sur l’ensemble du territoire national. Une enquête récemment réalisée par France Assos Santé(1)afin de mettre en avant les attentes de nos concitoyens pour le DMP et ses différentes fonctionnalités. Un instrument jugé comme utile pour 70 % d’entre eux, mais pour lequel, malgré sa notoriété il faut tout même reconnaitre que les améliorations a apporté reste nombreux.Dès le 9 novembre, une vaste campagne d’information va soutenir, auprès des patients et des professionnels de santé, le déploiement de ce nouveau service.

  • Emmanuel MACRON et son gouvernement au plus mal dans le sondage et baisse continue avec 34 % d'opinions favorable

    Barometre de confiance politique des Francais envers le President Emmanuel MACRONLe Président de la République qui près d’un mois après la rentrée politique ne cesse de baisser dans le cœur des Français, une baisse d’opinion favorable passant de 57 % en mai dernier contre 34 % (- 2 %) ce 28 septembre dans un sondage Harris Interactive. Une baisse qui concerne également son gouvernement avec 33 % (-1%). Le président qui aura eu rentré difficile avec la démission de son gouvernement de Nicolas HULOT et de Laura FLESSEL et qui doit faire face a la colère sociale, mais aussi aux propres interrogations dans son parti politique.

  • Enquête APF IFOP : Conditions de vie, aspirations et intentions de vote de personnes handicapées

    Graphisme de l enquete IFOP APF sur les objectifs et ou mesure prioritairesÀ J-35 du premier tour des élections présidentielles alors que très peu de candidats ont parlé du handicap et ont fait de véritables propositions, à peine ont-ils abordé le sujet comme Jean-Luc MELANCHON, Marine Le Pen ou François FILLION. Mais qu’en pensent les électeurs en situation de handicap ou leurs familles ? Quelles sont leurs priorités ? C’est les questions qu’a posées cette enquête réalisée par l’institut IFOP et l’APF. Une population qui reflète un sentiment national celui d’un sentiment de méfiance envers les politiques.

  • Enquête santé européenne : 20 000 personnes interrogées dans toute la France, d’avril à décembre 2019

    Affiche de l'enquête santé européenne organisé du mois avril a décembre 2019 sur 20 000 personnes en France b7a46Alors que les élections européennes auront lieu en France le 25 mai prochain, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) réalisent en collaboration une grande enquête statistique sur la santé des Français. Une enquête réalisé tous les six ans et dont celle-ci sera la troisième édition et aura lieu dans toute la France d’avril à décembre 2019.

  • Faut-il véritablement avoir un diplôme pour bien gagner sa vie et pouvoir trouver un travail ?

    Tableau des salaires et nombre de poste a pourvoir pour les metiers sans diplome ou sans le BACSi cela ne reste bien évidemment qu'un baromètre, avec lequel la prudence doit être le maitre mot de ce résultat. Ce dernier n’en demeure pas moins intéressant tant sur la forme que sur le fond et cela y compris pour les travailleurs en situation de handicap, dont la grande majorité reste peu ou pas qualifiée. Pourtant, ce baromètre d’emploi réalisé pour l'agence d'intérim 100% online* Qapa.fr, met en évidence dix métiers dont les salaires sont compris entre .500€ et 1.700€ et dont plus de 142.000 postes sont actu.ellement à la recherche de candidats

  • Grandes causes de décès en France en 2021 : une année encore fortement marquée par le Covid-19

    Vaccination contre le Covid 19 d'un homme dans une pharmacie 76c9aAlors que les fêtes de fin d’années approchent, le Covid-19 a confirmé sa progression à travers l'Hexagone. Dans une étude réalisé par la DREES et l’INSERM en 2021 le nombre total de décès est de 660 168, inférieur à celui de 2020 (667 497 décès), mais il demeure nettement supérieur à celui des années précédentes même en tenant compte du vieillissement de la population. Confirmant que le virus continue a rester un danger véritables pour notamment les personnes vulnérable. D’où l’importance de la vaccination et ceux notamment dans la perspective des rassemblements familiaux de fin d’année, il s’avère "primordial" que chacun "continue d’adopter les gestes barrières", prône notamment Santé Publique France.

  • L’aide et l’action sociales en France, en progression depuis dix ans : Représentant 64 % des dépenses des départements

    premiere de couverture de letude detaille de la drees sur laide et laction sociale en franceEn dix ans, le nombre de bénéficiaires de l'aide sociale départementales a augmenté de 38 %, soit une augmentation de 0,5 % à 0.6 % en un an en 2017, en cause ? de nouvelles prestations telles que le RSA, l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou encore la prestation de compensation du handicap (PCH). Avec des variations allant du simple au double selon les territoires. Un panorama de cette évolution de l'aide et de l'action sociale en France. La DREES qui présente deux études, l'aide sociale aux personnes âgées ou aux personnes handicapées et celle destiné à l'aide sociale l’enfance.

  • La résiliation d'assurance santé et des assurances restent méconnues pour plus de 30 % des Français

    La résiliation d'assurance santé et des assurances restent méconnues pour plus de 30 des FrançaisLe 18 avril prochain aura lieu la « Journée européenne des droits des patients », rebaptisée par les organisateurs français France Assos Santé et le CISS « Journée européenne de vos droits en santé ». Des droits souvent méconnus comme le dévoile une enquête d’un comparateur d’assurances qui s’est penché sur les connaissances des Français en matière de résiliation de leurs contrats. Une enquête réalisée par l’intermédiaire d’un petit quizz pour mesurer le niveau de connaissance de ses internautes sur leurs droits effectué du 22 février au 16 mars 2018 sur une base de 816 répondants âgés de 18 ans et plus.

  • Lancement d’une enquête sur l’état de la politique de santé en Europe en France et dans Département d’Outre Mer

    Affiche enquête santé européenne et enquête sante dom 4330aLa Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) réalisent en collaboration une grande enquête statistique sur la santé dans tous les départements d’outre-mer (Dom), à partir du 8 juillet et jusqu’en décembre 2019 et concernera 10 000 personnes. Depuis avril et jusqu’à décembre une enquête concerne elle métropole avec 20 000 personnes également tiré au sort par l’Insee.

  • Le CNSA lance une enquête pour connaitre l’opinion des Français sur les compétences et services des MDPH

    Page dacceuil du site www.mamdph monavis.fr realisant une enquete de satisfaction des usagers des MDPHRéalisé et mise en œuvre actuellement avec le soutien de la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont lancé il y a quelques jours une enquête nationale de satisfaction auprès des usagers. L’occasion ou jamais d’exprimer pour ceux qui le souhaitent leurs satisfactions ou au contraire leurs amertumes dans le fonctionnement encore inconnu de cette machine sous le contrôle des départements. L'objectif sera de parvenir, dans le cadre du référentiel de mission et de qualité de service des MPDH élaboré par la CNSA, à la construction d'un baromètre national de satisfaction.

  • Le déremboursement entraîne une hausse immédiate des ventes des médicaments non remboursables de +2%

    etagère de médicament au sein dune pharmacie 945f4En 2016, le chiffre d’affaires hors taxes lié aux ventes de médicaments non remboursables atteint 2,2 Mds€, soit 10,7 % du chiffre d’affaires total des médicaments vendus dans les pharmacies de ville. Entre 2010 et 2016, ce dernier a reculé de 1,0 % en moyenne annuelle pour s’établir à 20 Mds€, alors que celui des médicaments non remboursables a augmenté de près de 2,0 % en rythme annuel. Une hausse selon l’étude publiée par la DREES a l’origine d’une part, de l’allongement de la liste des médicaments non remboursables par l’Assurance maladie. D’autre du dynamisme d’un petit nombre de classes thérapeutiques dont les parts de marché sont élevées durant la période. L’année 2011 a fait l’objet d’une attention particulière. Après les déremboursements de cette année-là, la majorité des laboratoires ont augmenté le prix des médicaments concernés, de 39 % en moyenne, ce qui n’a pas empêché une diminution du chiffre d’affaires de ces médicaments récemment déremboursés, de 26 % en moyenne.

  • Le nombre des bénéficiaires de l’AAH en progression constante est perçue 1,13 million de personnes

    Graphisme Etude DREES sur le nombre et proportion des allocataire de l'AAH dans la population entre 1990 et 2017Selon une étude publiée aujourd’hui par la DREES, le nombre d’allocataires percevant l’allocation aux adultes handicapés (AAH) aurait été multiplié par deux entre 1990 et 2017, pour atteindre 1,13 million. Une étude qui confirme la progression constante du nombre des allocataires et cela malgré une période de relative stagnation entre 2005 et 2007. Avant de reprendre fortement entre 2008 et 2013. Avant de repartir à la hausse depuis 2015 et hausse de + 3.6 %, dut notamment au recul de « l’âge minimal légal du départ à la retraite de la génération née en 1954 ». Le montant de l’AAH actuellement de 819 € sera porté à 860 € au 1er novembre et atteindra 900 € fin 2019.

  • Le personnel des EHPAD au bord de l’implosion et des grèves qui ne cessent de se multiplier

    Dépendance personne âgée avec a ses coté une employé au sein EHPAHAu lendemain de la journée nationale des aidants, et a la veille d’un reportage diffusé sur Pièce a conviction qui s’intéresse aux maisons de retraite « les secrets d’un gros business ». Les EHPAH continuent à faire parler d’eux avec des grèves a répétition qui ne cessent de prendre de l’ampleur et ceux concernant les conditions de travail des soignants d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Un an après le constat confirmé par une étude de la DREES en 2016, celle-ci se confirme pour la mission de l’Assemblée nationale qui vient de rendre ces conclusions « la tension reste réelle ».

  • Les Canadiens envisagent toujours la maladie d’Alzheimer comme un facteur de stigmatisation et d’exclusion

    Les Canadiens envisagent toujours la maladie d'Alzheimer comme un facteur de stigmatisation et dexclusionLa Société Alzheimer Canada avec a annoncé aujourd'hui avec la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) que malgré une plus grande sensibilisation publique à l'égard de l'Alzheimer, la stigmatisation et les attitudes négatives entourant ce trouble persistent. La Société rend pu les résultats d'une nouvelle enquête qui coïncide avec le Mois de la sensibilisation à la maladie d'Alzheimer en janvier intitulé « Je vis avec l'Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre. » Une campagne qui à pour objectif de permettre d'entamer des conversations et d'encourager les Canadiens à percevoir ce trouble différemment.