Skip to main content

« Rage d’exister » de Philippe AUBERT le désir d’expression d’un homme qui n’a pourtant jamais prononcé un mot

La rage dexister de Philippe AUBERT« Aujourd’hui, je prends la parole avec ce livre, pourtant jamais je n’ai prononcé le moindre mots ». C’est par cette phrase mise en avant sur la couverture de son livre que Philippe AUBERT et Sophie JACOLIN qui l’a assisté pendant de nombreux mois, qu’il apporte dans ce témoignage empreint d’émotion, celle d’une réalité quotidienne des personnes invalide moteur cérébrale athétosique, mais dont nous avons tendance a oublié qu’ils sont avant tout des êtres humains et des citoyens. Un livre à lire absolument, nous apportant une vision du combat quel représente et qui réussisse celui-ci avec que pour seul volonté le courage et l’envie de vivre…

A la rencontre d’une femme : Stephanie MERIGOUX qui à fait le choix de vivre avec sa déficience visuelle

De gauche a droite le portrait de Stéphanie MERIGOUX puis debout dans sa combinaison d'infirmière 1c2ceCet épisode de sa vie est loin derrière elle aujourd’hui, mais il représente une cassure, une blessure même qui a mis du temps à cicatriser. Tout a changé depuis que la rétinite pigmentaire lui a fait déposer les clefs de sa voiture et perdre son travail. Elle a su rebondir malgré tout. Désormais elle déambule dans la ville avec sa canne blanche, participe à des sensibilisations sur le handicap dans l´école de ses filles et témoigne même parfois à la radio. Cela n’a pas été facile vraiment, mais Stéphanie MERIGOUX a trouvé une façon de vivre avec sa déficience visuelle. Revivez le temps de ces quelques lignes, le moment où tout a basculé...

Après le 13 Novembre, « sombrer ou se relever » : mère d'une victime, Danielle DALLOZ témoigne

Couverture du livre sombrer ou se relever 78703C'est le 13 novembre 2015 au matin. C'est mon anniversaire. Nous avons prévu de le fêter le lendemain, samedi. Les SMS se multiplient : enfants, petits-enfants, amis. Marie-Aimée a pris sa journée pour préparer un gâteau avec son fils Sami. Je reçois un message d'elle : « Ma petite Maman chérie, bon anniversaire, nous te souhaitons tous une belle journée » ... Oui, en effet, la journée est douce. Je déjeune avec une amie chère. L'auteure, touchée directement par ces attentats, tente de trouver des réponses et revient sur les attentats de Paris de novembre 2015 bouleversent la France et nous interrogent sur la violence haineuse humaine.

Chacun porte en soi une force insoupçonnée de Nicolas de TONNAC

Couverture du Livre de Nicolas TONNZAC intitulé Chacun porte en soi une force insoupçonnée un Témoignage vibrant sur son parcours personnel Comment se « relève-t-on » d'un accident qui vous fait chuter d'un peuplier à l'âge de quinze ans et vous condamne à passer le restant de vos jours sur une chaise ? En acceptant de se passer de ses jambes pour grandir autrement. Cette force intérieure, Nicolas de Tonnac l'a découverte en lui à travers la longue épreuve d'un retour à une existence désormais assise et la révélation de sa vocation de médecin. A l'hôpital universitaire de Genève, où il exerce comme psychiatre de liaison, il fait figure d'agent double. À la fois soigné et soignant, il est au sein de la structure hospitalière le conciliateur entre les blessés de la vie et ceux qui les soignent.

Dans la peau d'une interne en psychiatrie Comment devient-on médecin psychiatre ?

 Couverture du livre publiée au Édition érès dans la peau dune interne en psychiatrie 04115Comment devient-on médecin psychiatre ? Une question importante au lendemain de la crise du Covid-19, alors que la psychiatre traverse une crise sans précédent. Sous la forme d'un abécédaire, cet ouvrage rend compte du cheminement personnel d’une interne en psychiatrie, depuis ses premières rencontres avec des femmes et des hommes souffrant de pathologie mentale, jusqu'à la fin de son internat. Comment devient-on médecin psychiatre ? Quelle est la part de l’intime dans la relation de soin psychique ?

Être parent d'un adulte en situation de handicap

Couverture du livre être parent d un adulte en situation handicap publié au édition Eres b8301Ce livre donne la parole à des parents d’adultes ayant un handicap, sans édulcorer ni dramatiser. Ils y racontent l’épuisement, la colère, mais aussi les joies, le respect et l’amour pour leurs enfants, les relations avec les professionnels, le combat pour trouver une place et le regard que pose la société sur le handicap. Un livre dans lequel vous trouverez le témoignage de la vie quotidienne de Marie Agnès POTTON et dont l’auteur Marielle LACHENAL, médecin, est mère de cinq enfants dont la dernière, jeune adulte, a un handicap complexe. Elle est militante et formatrice dans plusieurs associations du champ du handicap a décidé de verser l’intégralité des droits d’auteur à l’association « Une souris verte ».

La pudeur des soignants : Émois et résonances de la première toilette des élèves aides-soignants

Couverture du livre paru au éditions ères la pudeur des soignants émois et résonances de la première toilette des élèves aides soignants 899a5Au lendemain de l’immense épidémie du Covid-19, mais aussi des scandales retentissants au sein de certain EPADH. Cette ouvrage coécrit par Catherine DELIOT, Christine MATHERAT ainsi que la participation des élèves de l’IFAS. Vient décrire de manière réelle l’apprentissage d’une profession parfois difficile au travers des témoignages des élèves aides-soignants. De la combinaison de récits de toilettes par des apprenants aides-soignants et d’articles réflexifs par des universitaires reconnus rend cet ouvrage innovant et incontournable pour comprendre les enjeux du respect de la pudeur dans le soin de la toilette aussi bien du côté du patient que de celui du soignant.

 

Le Bouddha, l'Alchimiste et le fauteuil roulant, le vécu poignant de Claire CLAUSS et de sa fille Blandine

Le Bouddha l Alchimiste et le fauteuil roulantC'est un de ces livres qui nous font comprendre le sens de la vie et comment malgré des expériences parfois difficiles et une route dans lequel le chaos peut parfois trouver le bonheur, celui d'une spiritualité très personnelle qui a réussit Claire CLAUSS et a sa fille Blandine polyhandicapée de naissance un sens a la vie. Un livre que l'auteur aura voulu comme une main tendue pour les aidants familiaux et toutes les personnes en relation avec le handicap, la maladie, la vieillesse directement ou non. Tout commence un matin, lorsque Claire, enceinte de huit mois, réalise que le bébé qu'elle porte ne bouge plus.

Les personnes en situation de handicap mental en danger, exposées à de graves abus

un homme au Ghana en situation de handicap mental attaché a un arbreSi la situation ne reflète pas une exception notamment dans les pays de l'Afrique du Nord ou encore dans certains pays du continent africain. Les personnes en situation de handicap mental seraient victimes de graves abus dans les établissements psychiatriques et les centres de guérison spirituelle du Ghana a déclaré l'OING Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd'hui (anglais). Situation d'autant plus inacceptable que le pays a ratifié la convention internationale de personnes handicapées en juillet 2012.

PHILIPPE AUBERT : porte-parole de la Nuit du Handicap et auteur du livre « Rage d’exister »

Philippe AUBERT porte parole de la Nuit du Handicap le 9 juin prochain et son traducteur Jackson SINTINAIl est âgé de 38 ans, certains pourraient le plaindre, en avoir peur et pourtant Philippe AUBERT, infirme moteur cérébral lui n’a que seule chose en tête vouloir vivre, et même la « rage d’exister » titre de son récent livre ainsi que de l'association qu'il a créee. Un homme qui au-delà de son handicap et de « sa différence », qui l’empêche de faire quoi que ce soit seul pour lequel il a désormais le soutien de son traducteur Jackson SINTINA, aura réussi par force et volonté a l'obtention d'un master 2 de sociologie à l'université de Nanterre. Philippe AUBERT qui nous transmet cette volonté à l’occasion de la première Nuit du Handicap le 9 juin prochain dont il est le porte-parole…et avec beaucoup d’autres l’image que le handicap n’est pas une fin en soi…mais le moyen pour nous tous de découvrir l’autre dans sa diversité.

THIBAUT : Perdre la vue c’est Apprendre, s'adapter et réapprendre...et se lancer "de nouveau défi"

portrait de Thibault rigodeau a droite Thinault avec un ballon de foot sous le pied 65160Thibaut est atteint d'une forme de rétinite pigmentaire dont le développement est assez rapide. Depuis tout petit, passionné de football. Il se destinait à une carrière professionnelle, mais son corps n'a pas suivi. Il nous raconte dans ce témoignage qu'il perd la vue, mais pas seulement. Puis il va trouver une autre façon d'appréhender sa vie, en se lançant de nouveaux défis…et ses nouvelles rencontres comme avec sa kiné malvoyante qui fut « une véritable révélation. Sans le vouloir elle m’a ouvert la voie et montré le chemin, mon chemin professionnel »

Trisomie 21 : Sophie CLUZEL le témoignage d’une mère devenu ministre sur fille trisomique employé a l’Élysée…

La secretaire dÉtat chargee des Personnes handicapees Sophie Cluzel avec sa fille JuliaDevenu secrétaire d’État en charge du handicap en mai 2017, diplômée de Sup de Co Marseille, devenu femme d’affaires dans une entreprise en Floride mère de trois enfants voit sa vie basculée en décembre 1995 à la naissance de son quatrième enfant. Une fille dénommée Julia mais atteinte d’une trisomie 21, un événement qui va bouleverser sa vie prenant la décision de se consacrer totalement à son éducation ou « plus exactement de sa stimulation », comme elle dit dans une interview accordée au magazine Elle. Un témoignage dans « l’espoir faire changer les mentalités ».