Skip to main content

Deux jours pour bien accueillir les personnes en situation de handicap

Rédigé le 18 Juin 2012

Une sortie destiné a des personnes en situation de handicap moteur diverses et animée par un garde moniteur Jean-Marie Cévasco dans la vallée des Merveilles en fin d'été Parc national du Mercantour le 16/09/2007 ©MALTHIEUX Laurent / Parcs MercantourS'il y a en France des initiatives et des efforts continus qui ont été réalisés en matière d'accessibilité les parcs nationaux en font partie comme le prouve celle nouvelle initiative du Parc national du Mercantoure. L'idée consistant a invité les opérateurs touristiques du parc à une formation de deux jours, afin d'aborder avec eux l'accueil des personnes handicapées. Deux jours qui vont se dérouler dans les communes de Larche et la seconde dans le haut Verdon, à Colmars-les-Alpes.

Savoir accueillir les visiteurs en situation de handicap n'est pas toujours aisé : chacune des quatre déficiences présentant des spécificités à connaître et à prendre en compte. Sans parler que certaines aient toujours une perception de peur, comme c'est le cas avec les personnes handicapées mentales ou psychiques, face à laquelle les gens n'ont pas toujours les bons réflexes.

C'est l'objet de ces deux journées de formation pour les opérateurs touristiques des différentes vallées du parc auxquelles sont associées des associations pour personnes handicapées. A cette occasion, les réalisations faites par les communes de Larche et Colmars-les-Alpes avec l'appui du Parc national seront présentées. Deux journées réalisées en collaboration étroite avec le Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence et de l'Agence de développement touristique 04 et des Communautés de communes de l'Ubaye et du Val d'Allos.

A noté aussi la participation par leurs aides et conseil dans l'organisation de cette formation avec les associations et organismes tels que à perte de vue, APF04, Handicap Évasion, Adapei, Urapeda, Comité d'entente 04. Des formations et l'amélioration des parcs français qui sont aussi le fait de la collaboration continuent depuis 2008 GMF et PNF collabore à un vaste programme d'amélioration de l'accessibilité dans les parcs nationaux, en prenant notamment en compte les 4 familles de handicap - physique, auditif, visuel et intellectuel. Un partenariat noué sous le thème évocateur « La nature en partage ».

Un parc de toute beauté puisqu'il s'entend sur 146 500 hectares et situé entre 250 m est 3193 m pour le plus sommet. Il reste aussi très intéressant par le fait qu'il représente l'une des plus fortes diversités au niveau national avec 2 000 espèces de plantes, dont 200 rares et 30 endémiques. Auquel il faut ajouté la faune composée de 58 espèces de mammifères - dont les 7 ongulés sauvages que l'on trouve en France et le loup - et 153 espèces d'oiseaux, avec des rencontres uniques au monde comme la chouette de Tengmalm de Sibérie ou le hibou petit duc d'Afrique du Nord.

Deux jours a la découverte de l'autre !

guide-des-circuits-pedestres-accessiblesA l'occasion de la première journée à Larche situé dans la communauté des communes de l'Ubaye celle-ci sera dédiée à la présentation des différents handicaps et à des ateliers spécifiques : joëlette, fauteuil roulant et Handi écoguide. Le soir sera l'occasion pour tous les participants de dîner dans le noir. L'ensemble de ces animations concourra à placer dans des situations de vécu les opérateurs chargés d'accueillir ou d'encadrer des personnes en situation de handicap.

Cette journée sera l'occasion d'inaugurer l'aménagement de la Cascade de la Lance rendu accessible aux handicapés moteurs. L'occasion de diffuser le tout nouveau guide des circuits pédestres accessibles pour les personnes en situation de handicap des parcs du Mercantour et Alpes-Maritimes que nous vous présentons en avant-première. Enfin l'après-midi sera consacrée à la visite adaptée du village de Colmars-les-Alpes.

La Rédaction

Pour aller plus loin : Brochure accessibilité dans les parcs nationaux (pdf)

Un handicap ne change rien, mais une journée pour tout changer, dans un métier au service des autres

Rédigé le 14 Juin 2012

Affiche de l’opération emploi organisé par le groupe de restauration Flo intitulé "un handicap ne change rien une journée peut tout changer"Acteur important de la restauration française avec plus de six enseignes à thème de la cuisine italienne aux spécialités alsaciennes, le Groupe Flo a ouvert aujourd'hui ses portes dans le cadre d'une campagne d'emploi. Une campagne utile qui à défaut d'emploi permet aux travailleurs en situation de handicap de comprendre que cela n'en est pas un pour accéder à un emploi dans la profession. Ainsi pendant toute la journée et partout en France, 170 restaurants ouvriront leurs portes pour la deuxième fois après une première édition en 2011.

Américain Express France ouvre les portes du groupe aux salariées handicapés

Rédigé le 13 Juin 2012

Des cartes carte américain expresse ©Bloomberg/FHIÀ l'occasion du salon Autonomic ou il sera présent pendant trois jours, la mission diversité d'American Express y tiendra un stand du 13 au 15 juin pour accueillir tous les visiteurs qui souhaitent découvrir la marque ou y faire carrière. Un groupe qui en France compte près de 3.000 collaborateurs, et un chiffre qui oblige l'entreprise a compté plus 150 salariés handicapés aux termes des 6 % prévus par la loi.

le Forum ESSEC-Hanploi séduit de plus en plus d’entreprises et de candidats face au chômage

Rédigé le 7 Juin 2012

 Vue du balcon de la salle au sein des locaux de l’EESSEC au CNIT le 1er  juin 2011 lors de la deuxieme édition de l'Open Forum ESSEC-Hanploi Le 31 mai dernier à l'occasion de la 3ème édition de l'Open Forum, Hanploi, l'association dédiée au recrutement des personnes en situation de handicap et le groupe ESSEC ont permis la rencontre entre une quarantaine d'organismes et des centaines de candidats en situation de handicap à la recherche d'un emploi ou d'une formation. Un rendez-vous qui s'il est toujours nécessaire face comme l'a confirmé l'AGEFIPH le 31 Mai dernier dans son rapport d'activité 2011, la progression constante de la précarité de l'embauche et un taux de chômage qui atteint désormais 22 %.

La SNCF fait appel à Merlane pour former ses « correspondants » Handicap

Rédigé le 4 Juin 2012

merlane specialiste en formation et conseil en management et ressources humaines. A droite un main lisant du braille sur lequel il est écrit pour vous aider a y voir plus clair a gauche le logo orange de l'entreprise Merlane Depuis plus de 20 ans, la SNCF est engagée dans de multiples démarches en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap. Une situation qui n'empêche pas l'entreprise d'être en dessous du taux légal de 6 %. Dans un communiqué celle-ci a néanmoins annoncé signature d'un nouvel accord encourage à la création de postes de Correspondant Handicap & Emploi (CorTH) et de Référent de Branche Handicap & Emploi (RéfTH). Leur mission étant de développer le taux d'emploi des salariés en situation de handicap au sein de la SNCF et de veiller à l'adéquation compétences/poste/handicap de ces salariés. Merlane et son partenaire spécialisé FAARH ont été choisis pour accompagner et former ces « correspondants handicap » aux différentes situations de handicap en milieu professionnel.

« Les CorTH et les RéfTH de la SNCF sont des « référents » pour leurs collègues. Ils ont un rôle d'impulsion et de conseil concernant la politique d'emploi des salariés en situation de handicap. Ils doivent faciliter la tâche du chef de service, de l'agent bénéficiaire ou de toute autre personne s'adressant à eux pour une question relevant d'une situation de maintien ou de reclassement. Ils mènent une veille documentaire pour connaître les acteurs et les mesures en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap, notamment dans le cadre de l'accord d'entreprise », précise Michèle DELAPORTE, charger de la Mission Handicap & Emploi à la Direction des Ressources humaines de la SNCF.

Pour soutenir la mission de ces Correspondants et de ces Référents à la SNCF, Merlane et son partenaire, FAARH, cabinet spécialisé dans la prestation de formation et de conseil dans le domaine du handicap, a conçu et mis en oeuvre une formation aux différentes situations de handicap en milieu professionnel. La formation a été organisée autour d'apports théoriques et de mises en situation pratiques.

Les consultants se sont attachés à montrer que les représentations iconographiques de la personne en situation de handicap sont aux antipodes de la réalité. Ainsi, avec l'aide de leurs stagiaires, ces derniers ont rédigé un recueil de solutions innovantes notamment en matière d'adaptation de poste et de mesures définies par l'accord d'entreprise ainsi que les acteurs du handicap. Au terme de la formation, les participants partagent aujourd'hui une culture commune et cohérente avec la loi du 11 février 2005.

Priorité sur l'échange et le partage d'expériences

En favorisant des temps d'échanges et de partages d'expériences, l'enjeu de ces journées de formation est double : faire bouger les représentations et les idées reçues sur le handicap et les personnes en situation d'inaptitude professionnelle ainsi que développer une connaissance des typologies de handicap et des situations d'emploi, de maintien ou de reclassement à travers des exemples de « success stories ».

Favoriser la mise en situation

Dans une volonté de mise en application concrète et immédiate sur le terrain, les consultants ont privilégié des méthodes actives : mises en situation, brainstorming, quizz, débats autour de reportages vidéo et audio, travaux en équipe et jeux de rôles. Les reportages vidéo, les quizz et les jeux de rôles ont été commentés par le groupe et ont ainsi permis d'adopter les attitudes et comportements adaptés aux situations professionnelles. Les participants ont reçu au cours de la formation des supports techniques qui faciliteront la mise en oeuvre des acquis dans leur contexte professionnel. Libérés de cette prise de note, ils ont pu aller à l'essentiel dans les échanges et la participation aux ateliers.

Afin de développer les capacités des CorTH et des RéfTH à contribuer à l'animation de la politique du handicap, les participants sont aujourd'hui à même d'appréhender le handicap et être à l'aise avec les différentes typologies et les attitudes en fonction des situations.

Et notamment sur cinq point celui d'une meilleure compréhension de la du 11 février 2005 et de ses enjeux. Dénombrer et repérer les acteurs clés et leurs missions pour savoir les solliciter. Analyser les conséquences d'une situation de handicap pour faciliter le maintien dans l'emploi occupé. Proposer des axes de communication interne et externe pour faciliter le travail des salariés en situation de handicap et enfin plus largement, prendre en compte de cette diversité, dans la gestion prévisionnelle des métiers et des compétences de l'entreprise.

« Une formation très appréciée des participants », conclut Michèle DELAPORTE.

La Rédaction

L’UNIS s’engage pour l’insertion des handicapés dans les métiers de l’immobilier

Rédigé le 28 Mai 2012

une des neuf école dont dispose-l'Office National des Anciens Combattant ici un atelier de dessin mécanique©ONACL'Union des syndicats de l'immobilier (Unis) à signer une convention de partenariat avec l'Office national des anciens combattants (Onac) le 23 mai dernier. Celle-ci permettant a l'ONAC, par l'intermédiaire de ses neuf écoles de reconversion professionnelle (ERP), d'assurer une formation pour une insertion de personnes reconnues travailleurs handicapés. Une convention Unis-Onac signée à l'Hôtel des Invalides par Etienne GINOT, président de l'Unis et Rémy ENFRUN, directeur général de l'Onac.

Une convention qui aura pour objectif de favoriser l'insertion professionnelle de stagiaires de l'Onac auprès des adhérents de l'Unis, mais aussi le maintien dans leur emploi des salariés en situation de handicap et le développement de formations spécialisées dans les métiers de l'immobilier.

L'Unis poursuit ainsi son programme d'actions de sensibilisation : en 2010 avec un diagnostic de l'emploi auprès de ses entreprises adhérentes, réalisé par le Cegos en partenariat avec l'Association nationale de gestion du fonds d'insertion professionnelle des handicapés (Agefiph) et en 2011 avec un partenariat conclu avec les Agefos-PME et la réalisation d'un film diffusé lors de son 3e congrès.

L'Unis a mis en place un espace « Mission handicap » sur son site Intranet pour donner à ses adhérents une boîte à outils et répondre ainsi aux questions que se posent les professionnels de l'immobilier pour faciliter l'intégration des salariés handicapés dans leurs activités.

« L'accès des personnes handicapées à l'emploi et à la formation est un enjeu essentiel. Dans un contexte de mondialisation et de compétitivité économique, les entreprises ont de plus en plus besoin de compétences. Recruter et former une personne handicapée, c'est avant tout doter l'entreprise de compétences nécessaires. Nous espérons que cette convention favorisera les recrutements de personnes handicapées chez nos adhérents » souligne Étienne GINOT, président de l'Unis.

Stéphane LAGOUTIERE

2e tour de france des compétences : le Crédit Agricole au coté des travailleurs handicapées

Rédigé le 24 Mai 2012

2e-tour-de-france-des-competenceLancé pour la première fois en 2009, cette première manifestation avait permis de recueillir plus de 750 candidatures. Le Crédit agricole a l'origine de cette première a depuis 2006 recruté 787 en CDI et 1437 en contrat d'alternance. Ce qui en fait de lui et de son concurrent la Société générale les acteurs les plus engagé notamment dans le secteur bancaire. Afin de relancer l'initiative de 2009, le Crédit Agricole pour la seconde fois le Tour de France des Compétences du 22 mai au 20 juin 2012 à la rencontre du public et des demandeurs d'emploi handicapés.