Skip to main content

Les jeux d’échecs, une possible alternative non médicamenteuse à l’autisme ? des premiers résultats positif !

Signature de la convention tripartite infinité autisme la région île de France et la FFE 70d63Infinite Autisme, telle est le nom du nouveau programme expérimental lancé en mars 2022 par la Fédération Française d’Echec FFE. Afin de confirmer les bienfaits de la pratique des Echecs pour accompagner dans leur développement les enfants avec un trouble du spectre de l'autisme, les "Dys" (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie…) ou les troubles de l'attention et de l'hyperactivité. Un programme qui s’étend sur le territoire avec la région Ile de France avec l’objectif d’atteindre porter à 40, grâce à de premiers résultats positifs.

 

 

Lancement d’une phase pilote…
Selon un communiqué la FFE, de nombreuses études récentes ont déjà mis en évidence les bienfaits de la pratique des Échecs pour accompagner dans leur développement les enfants avec un trouble du spectre de l'autisme, les "Dys" (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie…) ou les troubles de l'attention et de l'hyperactivité. Mais ces résultats doivent être confirmés et objectivés par de nouvelles études, plus larges et plus suivies dans le temps.

Commencer en France en mars 2022, avec la mise en place de quatre groupes de quatre enfants (soit 16 au total) d’une phase pilote avant la généralisation du programme. Afin de valider la pertinence du dispositif : amélioration de la concentration, capacité de mémorisation, construction logique, évolution des interactions sociales. Un programme « Infinite », piloté à plus grande échelle par la Fédération internationale des échecs (Fide), est également développé dans une quinzaine d'autres pays dont le Bélarus, l'Espagne, le Maroc ou encore la Mongolie.

Un programme qui pour ambassadeur en France Laurent FRESSINET, double Champion de France, qui a accepté de devenir l'Ambassadeur du programme Infinite Autisme. Pour la FFE et la Commission « Santé Social Handicap », qui se félicite d’associer « ce joueur emblématique de très haut niveau et les vertus du jeu d'Échecs pour le plus grand nombre et de manière inclusive est essentiel et constitue un geste fort ! »

Un programme élargi…
Après ce pilote réussi dans des Instituts Médico-Educatifs (Fondation Elenn Poidatz, ADAPEI de Guyane), la Commission "Santé Social Handicap" lance en 2023 le déploiement dans 40 centres un programme d'évaluation scientifique qui devrait confirmer et préciser les apports constatés dans les pilotes : progrès et motivation des enfants, satisfaction des parents et valorisation des éducateurs spécialisés.

Le programme s'étend grâce à un partenariat avec la région Île-de-France, aussi, la FFE lance un appel à manifestation d'intérêt pour 14 Instituts Médico-Educatifs d'Île-de-France. Une extension rendu possible avec la signature d’une convention tripartite Infinite Autisme signée entre le Vice-président de la Région Île-de-France Patrick KARAM, le Président de la Fédération Française des Échecs Éloi RELANGE et le Président de la Ligue IDF des Échecs Thomas LEMOINE.

Patrick KARAM, qui a exprimé lui à cette occasion son soutien et celui des équipes de la Région au développement des Échecs. Cette signature constitue donc une avancée importante, qui permettra à court terme de déployer la pratique des Échecs dans 14 Instituts Médico-Educatifs (IME) de la Région dès le mois de septembre 2023. Le programme Infinite Autisme, visant à encourager la pratique des Échecs par les enfants avec un trouble du spectre autistique, va donc prendre une nouvelle dimension. Une nouvelle étape permettra de confirmer les progrès des enfants, la satisfaction des parents et la valorisation des éducateurs spécialisés !

Une meilleure autonomie…
Éloi RELANGE, a rappelé lui les nombreuses vertus des Échecs pour la santé de ses pratiquants : « Les Échecs sont une thérapie non médicamenteuse pour les personnes autistes, qui sera proposée dans les Instituts Médico-Educatifs. Nous allons aussi avancer dans les clubs, où l'inclusion est essentielle, pour que les enfants avec un trouble du spectre autistique soient accueillis par des animateurs formés ». Un sentiment partagé par Franck DROIN, président de la commission santé, social et handicap de la fédération.

Jean-François PORCHER enseignant spécialisé de l'institut médico-éducatif (IME) de Villers, en Seine-et-Marne, émet toutefois certaines réserves concernant certains profils pour lesquels il est « difficile de capter leur intérêt », souligne-t-il, et « certains ne peuvent gérer le déplacement de plus de trois ou quatre pièces ». Il raconte aussi avoir été confronté à des enfants qui, faute de comprendre le sens figuré, refusaient de se faire « manger ». Au-delà des instituts médico-éducatifs, la FFE verrait bien ce programme s'étendre « hors les murs », par exemple aux unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) qui accueillent à l'école des élèves porteurs d'un handicap. Et au centre de Villers, « nous pourrions organiser des échanges avec des collèges ou des lycées comme on le fait avec la danse », glisse Jean-François PORCHER, pour « faire en sorte que les mondes ne soient plus séparés ».

La Rédaction

Sources : FFE / CRAIF 

Catégorie : VIE ASSOCIATIVE & MANIFESTATION
Publication : 6 June 2023
Autismespectre autistiquePlan autismeRégionsÎle-de-FranceFédérations sportivesAutisme Info ServiceFédération Française Echec

Articles en relation