Contenu principal

Message d'alerte

Affiche des réseaux sociaux de la campagne lance par l'UNAPEI Alors ? Et vous ? Etes-vous #AvecNous ?Loin d’être satisfaites des affirmations et des promesses de la Secrétaire d’État aux personnes handicapées ou encore du Plan présenté le 16 juillet dernier. L’Unapei qui après sa lettre ouverte adresse au député a travers la tribune libre signé sur notre journal par le Président de l’association, Luc GATEAU. En cette rentrée 2018, L'Unapei, représentent les personnes handicapées intellectuelles dénoncent le scandale de milliers d'enfants qui ne pourront pas aller à l’école. L’Unapei lance une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux Alors ? Et vous ? Êtes-vous#AvecNous ? pour alerter l’opinion publique sur le scandale des oubliés de l’école.

Seul contre au monde un homme de 41 ans et malvoyant réussie sa conquête du désert de sel bolivienils sont peu nombreux, mais ils sont quelqu’un à vouloir nous démontrer que tous et possible ! et cela quel que soit l’âge, le sexe ou encore le handicap. C’est le cas de ce professeur Alban TESSIER, âgé de 41 an, souffre d'une rétinite pigmentaire et sourd partie le 17 juillet et qui vient de conclure le 23 juillet dernier sa traversée en autonomie complète du dessert Salar d’Uyuni en Bolivie, soutenu depuis trois ans par l’association « A perte de vue ».

Discours d'Emmanuel MACRON devant le Congrès a Versailles le 9 juillet 2018Mais peut-on parler véritablement d’une avancé ou d’une volonté politique ? Pas certains la France avait été rappelé plusieurs fois à l’ordre y compris en octobre 2017 lors du passage de la commissaire de l’ONU en charge du handicap. La France qui devra rendre compte prochainement de son bilan sur la convention et qui a été fortement critiqué pour ce manquement à la convention internationale des personnes handicapées. Emmanuel MACRON qui espère peut-être que cette mesure sera suffisante pour faire passer le retour en arrière sur beaucoup d’autres mise en œuvre par la loi de 2005.

Un véhicule de la police nationale dans la rue a BobignyUn adolescent de 16 ans a été interpellé selon le parquet de Bobigny, après l’agression contre un jeune handicapé à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Dans la nuit de lundi à mardi vers 23 h 00 la victime, un jeune homme âgé de quatorze ans déficient intellectuel, a été frappée violemment à l'aide de bâtons, de barres de fer et de cailloux, pour lui dérober son portefeuille par une bande d’une vingtaine de personnes, rue Du Bois d’Amour, a indiqué France Bleu Paris. Les assaillants auraient voulu lui arracher son portefeuille.

Éric TOLEDANO et Olivier NAKACHE au déjeuner des nommés des César du cinéma le 18 février 2018Une nouvelle fois le duo auteur du succès planétaire « d’intouchable » Éric TOLEDANO et Olivier NAKACHE vont prochainement à nouveau aborder le thème du handicap avec cette fois le thème de l’autisme. Un projet révélé en septembre dernier, et confirmé par le site Satellifax. Un an après la sortie du Sens de la fête, les deux réalisateurs révélés au grand public commenceront à réaliser en septembre le tournage d’un long-métrage intitulé « Hors Normes ». Parmi ses acteurs principaux Vincent CASSEL, que l’on ne présente plus, et Reda KATEB jouant deux éducateurs d’enfants et d’adolescents autistes.

La Rapporteure speciale de lONU Catalina Devandas Aguilar etait venu en France lors dune visite le 6 octobre 2017Alors que le gouvernement ne cesse depuis quelques semaines de réduire les droits des personnes handicapées en matière de logement, d’accessibilité mais aussi en matière d’emploi. Le président Emmanuel MACRON qui s’était pourtant engagé a faire du « handicap l’une des priorités de son quinquennat ». La France aurait-elle oublié ces engagements internationaux à l'égard des personnes en situation de handicap ? Possible vient de répondre dans une déclaration du 3 juillet la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH), chargée de contrôler le respect par la France de ses engagements en matière de droits de l'Homme et de « conseiller » les pouvoirs publics sur cette question.

Agnès BUZYN est la Ministre des Solidarités et de la Santé invitée de Marc FAUVELLE le 11 juillet 2017Alors que les boites de Dépakine affichent un sigle d’avertissement sur les dangers qu’ils comportent pour les femmes enceinte. Un excès de zèle dénoncé par le Comité National de l’Épilepsie. La ministre de la Santé Agnès BUZYN interrogé sur France Inter au sujet de la Dépakine de Sanofi et d'autres médicaments responsables depuis 1967, a reconnu que l’heure était désormais à l’heure des négociations entre l'État et Sanofi Aventis.