Contenu principal

Message d'alerte

un salarie avec un marteau piqueur sur la voie publique Paris equipe de casqueA l' occasion de la journée nationale de l'audition qui aura lieu demain, la FNATH tient à rappeler à cette occasion la décision rendu il y a quelques mois par la cour d'appel de Lyon. Celle-ci avait condamné à la suite du non-respect des conditions de travail et de prévention l'employeur pour faute inexcusable d'un employeur, une notion de droit que prévoit l'article L. 452-1 du code de la sécurité sociale. La FNATH qui a souhaité rendre publique cette décision de la cour d'appel de Lyon qu'elle a obtenu pour l'un de ses adhérents, devenu sourd en raison de ses conditions de travail et de l'absence de mesures de prévention. Le travail peut rendre sourd !

Un médecin du travail voyant un homme sous l'apparence d'un robot en fer (Illustration)Si on peut comprendre la légitimité de l'appel de ces médecins qui sont en France 5 591 un en 2012, dont 3 965 femmes, un nombre bien en dessous des besoins comme le souligne le rapport du CNOM situation confirmé par l'INSEE. Reste que la position des victimes du travail se trouve dans « une situation juridique instable », indique la FNATH qui demande désormais que le gouvernement réagisse enfin après de silence et s'emparer de la question rapidement.

pesticides doublent maladie parkisonEn mai dernier, un tableau de maladie professionnelle consacrant le lien entre la maladie de Parkinson et l'exposition aux pesticides était créé. Après quelques mois, la FNATH vient d'obtenir une première reconnaissance au titre de ce tableau, et ce quelques mois après que la demande de l'un de ses adhérents avait été refusée. Une histoire judiciaire une des nombreuses que défend chaque année la fédération. C'est fin 2009 que la FNATH avait obtenu une des rares décisions de justice reconnaissant le lien entre l'exposition professionnelle à des pesticides et la maladie de Parkinson.

attribution invalidité Après 5 ans de procédure, Mme G. voit passer son taux d'incapacité de 0% à 67%. Les victimes du travail restent confrontées à des procédures longues, mais ce dossier montre aussi à quel point il est indispensable de se faire accompagner pour faire reconnaître ses droits. Mme G. travaillait depuis 1987 dans la chaussure, où son activité principale consistait à coller des bouts de chaussures : « On faisait cela avec une colle extrêmement forte qui nous piquait fort le nez, mais on n'y faisait plus attention. » C'est seulement après qu'elle apprend que la colle contenait du benzène, un produit cancérogène.

Contester licenciement inaptitudeL'association des victimes d'accidents de la vie du département des Deux-Sèvres vient d'obtenir le même jour une quinzaine de jurisprudences favorables. Ces décisions illustrent la nécessité pour les victimes du travail de se défendre, devant des caisses primaires d'assurance maladie qui ont tendance parfois à minimiser leur indemnisation. À la suite d'un accident de travail ou d'une maladie professionnelle, la CPAM fixe, en cas de séquelles, un taux d'incapacité. Ce taux peut être complété par un coefficient professionnel en cas de répercussion sur l'activité professionnelle, comme un déclassement professionnel, une perte de salaire, un licenciement...

semaine nationale de la fnathA l’ occasion de ses 90 ans et de la semaine nationale qu’elle organise du 15 au 22 octobre sur le thème « Vivre et travailler après un accident de la vie », la FNATH publie les premiers résultats d’une enquête qu’elle a menée auprès de ses adhérents. Chaque année, 120 000 licenciements pour inaptitude sont prononcés. Sans oublier les répercussions d’un accident de la vie dans le domaine de la vie privée, notamment l'endettement, l'impossibilité d'emprunter. Selon les premiers résultats d’une enquête en ligne réalisée auprès des adhérents de la FNATH, moins d’une personne sur deux a repris un emploi dans la même entreprise après son arrêt de travail.