Skip to main content

Discrimination raciale ou des personnes des handicapés, l’ONU ouvre sa nouvelle conférence

Rédigé le 29 Novembre 2011

2011.11.29.Convention international_au_siege_des_nations_uniesEnviron 700 élèves de lycée des États-Unis, du Canada, de la France, du Mexique et de la Roumanie où commencera à partir de demain la quatorzième Conférence annuelle des élèves sur les droits de l'homme, organisée du 30 novembre au 2 décembre 2011, au Siège de l'ONU à New York et consacrait cette année au thème: « La discrimination et les défenseurs des droits de l'homme ».

Organisé par le Département de l'information (DPI), dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale des droits de l'homme et du dixième anniversaire de la Conférence de Durban contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance, cet évènement de trois jours s'ouvrira à l'École internationale des Nations Unies (United Nations International School –UNIS).

Les élèves seront accueillis par la direction de l'école et les étudiants du Comité des droits de l'homme de l'UNIS. Ils participeront également à une rencontre avec un panel d'experts spécialisés dans les droits de l'homme, afin d'évoquer le thème central de la Conférence et les quatre sous-thèmes choisis: discrimination raciale; discrimination contre les handicapés; discrimination contre les personnes atteintes du VIH/sida, et discrimination contre les femmes.

Le 1er et 2 décembre, les élèves se réuniront au Siège de l'ONU pour rencontrer le Sous-Secrétaire général de l'ONU pour les droits de l'homme et Chef du Bureau du haut-commissariat aux droits de l'homme à New York, M. Ivan ŠIMONOVIC.

« Des millions de personnes souffrent quotidiennement de discrimination, simplement à cause de ce qu'elles sont en tant qu'êtres humains ou individus », a-t-il
Les étudiants de l'Institut de New York pour l'éducation spéciale à effectuer événement spécial siège de l'ONU « Ensemble pour un monde meilleur pour tous: Y compris les personnes handicapées dans le développement », en célébration de la Journée internationale des personnes handicapées. ©UN Photo / Evan SchneiderLes étudiants de l'Institut de New York pour l'éducation spéciale à effectuer événement spécial siège de l'ONU « Ensemble pour un monde meilleur pour tous: Y compris les personnes handicapées dans le développement ». ©UN Photo / Evan Schneiderrappelé, avant de souligner qu'il revenait « à chacun de prendre des mesures pour bâtir un monde où tous les hommes naissent libres et égaux ». « La Conférence est une excellente occasion offerte aux jeunes pour discuter de la façon dont ils peuvent faire la différence », a-t-il ajouté.

Au Siège de l'ONU, des lycéens représentant environ 40 écoles publiques de la ville de New York, de l'État du Wyoming, et de la ville de Winnipeg, au Canada, partageront leur réflexion sur les thèmes de la Conférence avec leurs homologues des villes de Memphis, dans le Tennessee; de Toulouse, en France; de Mexico, au Mexique, et de Targu-Mures, en Roumanie. Le Centre d'information de l'ONU de la ville de Mexico organise simultanément une conférence régionale des étudiants latino-américains à laquelle participeront plus de 19 pays des sous-continents d'Amérique latins et centraux. Chaque point de la Conférence sera également débattu dans des groupes de discussions, avec l'objectif de formuler une série de propositions et de projets qui seront ensuite discutés avec le panel d'experts, avant d'être mis en œuvre par les élèves dans leurs écoles ou leurs communautés.

La Conférence est organisée en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), son réseau d'écoles associées au Canada (ASPnet), le Bureau d'Amnesty International pour les États-Unis, le Département de l'éducation de la ville de New York, les ONG « Global Education Motivators » et « Interconnexions 21 », ainsi que l'École internationale des Nations Unies (UNIS) et l'École de Berkeley Carroll, située à Brooklyn. La Conférence des élèves sera retransmise en direct sur le site Web des Nations Unies.

Correspondante permanent F.H.I.au Etats-Unis

Les personnes handicapées, un avenir toujours insatisfaisant et manque d’engagement

Rédigé le 3 Décembre 2010
Convention international des personnes handicapées ratifié par moins de 60 % des pays dans le monde ©UN-Mark Garten (Illustration)Il ne suffit pas de désapprouver une situation, faut-il encore se donner les moyens ! Un argument qui dans tous les sens du terme fait toujours considérablement défaut, 18 ans après la création, de cette journée d'espoir celle-ci laissant un goût parfois amer a bon nombre de personnes en situation de handicap à travers le monde. La société veut-elle vraiment participer à notre intégration ou ne faire envers cette communauté de plus 600 millions de personnes qu'un acte de charité ? La charité ne n'en voulons pas simplement la reconnaissance et la dignité due à chaque être humain. Nous aurions pu faire à l'occasion de cette journée un immense plaidoyer, mais ceci aurait trop long et fastidieux.