Contenu principal

Message d'alerte

Création d'un observatoire internationale contre les maladies infectieuse de type Covid 19Près de deux ans après la crise mondiale provoqué par la pandémie de Covid-19. Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 25 mai dernier lors de l’ouverture de la 76ème Assemblée à annoncer que le monde devrait faire face à de nouvelle pandémie de ce type. Déclarant que le monde ne pouvait « pas tout simplement continuer comme avant ». Une situation qui selon nécessite des maintenant à prévenir afin de réduire aux maximum « des traces par la crise sanitaire internationale sans précédent du Covid-19 ».

L’Hypertension une maladie chronique mal prise en compte par les grandes majorité des patient concernésAlors que se déroule aujourd’hui la journée mondiale de l’hypertension celle-ci pose encore deux questions. Maladie ou pathologie ? Question qui pose pourtant interrogation dans le monde médical. Pourtant l’hypertension concerne aujourd’hui plus de 17 millions de personne en France. On estime leur nombre 1,28 milliard de personnes dans le monde, âgées de 30 à 79 ans, les deux tiers vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Pire celle-ci concerne ne pas contrairement aux idées reçues que les personnes âgées. Les jeunes sont dans les pays occidentalisé comme les Etats Unis ou la France sont très impacté comme le confirme un récent rapport de santé France.

le secretaire d etat clement beaune chargee des affaires europeenne 289d5Dans le cadre de la perceptive d’un traitement de type vaccin ou d’un médicament. L’Union Européenne représenté par sa présidente, des représentant d’Afrique du sud et du Rwanda, de la Première ministre norvégienne, de ministres en charge de la santé ou des affaires étrangères des autres pays membres du Conseil et du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La France présente était elle représenté par Clément BEAUNE, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères chargé des affaires européennes. Une première réunion lancée à l’initiative « Access to COVID-19 Tools Accelerator ».

En octobre, une mission conjointe de l’OIAC et de l’ONU a découvert que l’armée de l’air syrienne était à l’origine d’une attaque au gaz sarin qui avait fait des dizaines de morts à Khan Sheikh d30b8Dans une déclaration conjointe des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France –Deux ans après les horribles attaques d'armes chimiques perpétrées à Khan Sheikhoun, et presque un an après l'attaque de Douma, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France mettent en garde contre le maintien de l’utilisation d'armes chimiques par le régime d'Assad. « On ne peut nier que le régime ait toujours utilisé des armes chimiques contre son propre peuple, et nous restons déterminés à le tenir pour responsable du meurtre aveugle d’hommes, de femmes et d’enfants innocents avec ces armes odieuses » précise le communique. Des attaques violent les normes internationales, ont provoqué des souffrances extrêmes et contribué à aggraver la crise humanitaire déjà aiguë en Syrie.

l'enregistrement dune crise dépilepsie au département depileptologie du service de neurophysiologie de lhôpital de la timone marseille bea0aA l’occasion de la journée mondiale de l’épilepsie ce 11 fevrier, l’association Epilepsie-France interpelle les pouvoir public et la société française concernant les 800 000 épileptiques en France représentant la 3ème maladie neurologique en France après la migraine et la démence. au niveau mondial avec plus de 50 millions de personnes dans le monde. Une maladie qui en France demeure le parent pauvre des maladies neurologique avec un déremboursements, absence de plan national accentué par le problème, une stigmatisation des malades, des déserts médicaux. Une journée, organisée à l'initiative de l'International Bureau for Epilepsy (qui regroupe les associations de patients à travers le monde) et la Ligue Internationale Contre l'Épilepsie regroupant les sociétés savantes en épilepsie.

lecture livre en braille homme aveugle 7aa7bPour célébrer la naissance de Louis Braille, le 4 janvier a été déclaré « Journée Mondiale du Braille » en 2001, date correspondant a la naissance de son inventeur Louis BRAILLE qui aura mis au point cette écriture destinée aux personnes mal et non-voyantes. Des déficients visuels qui dans le monde représentent plus de 00 millions de personnes. En France ils sont ainsi plus 2 millions de personnes de déficients visuels. Plus de deux siècles plus tard, qu’en est-il aujourd’hui de son usage, notamment à l’ère du numérique ? Nous faisons le point, avec le témoignage de Francis Rocher, formateur non-voyant en informatique adaptée à l’UNADEV, au centre régional de Toulouse.

Ce que vous devriez savoir sur lAVC leclairage dun neurologue du CHU de LimogesDeuxième cause mortalité dans le monde, elle représente aussi la deuxième cause d’incapacité, plus de 80 millions vivent avec les séquelles de l'AVC auxquelles survivant sur quatre subira une récidive. Plus 13.7 millions de personnes sont ainsi concernées chaque année et 5 millions en décèdent. Des chiffres auxquels la France n’échappe pas, avec 140 000 nouveaux cas chaque année pour 30 000 décès. L’occasion pour cette journée mondiale, pour la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV), auquel participe l'association France AVC, c'est d’alerter la population à travers une nouvelle campagne de sensibilisation du grand public. Objectif de rappeler que l’AVC est l’affaire de tous : enfants, jeunes, adultes, hommes, femmes, séniors, tout le monde peut être confronté à cette maladie un jour. La SFNV lance ainsi un message fort à la population : « L’AVC, nous sommes tous concernés ! ».