Contenu principal

Message d'alerte

Covid 19

  • 53 % des français prêt a ne pas fêter Noel à cause du Covid-19 et de la peur de la contamination

    Couverture du sondage les Français et les cadeaux de Noël en période de confinement 2020 r 692adAlors que le premier ministre Jean CATEX à confirmé la poursuite des règles du confinement soulignant qu’il « serait irresponsable de lever et même d'alléger le dispositif ». Opinionway à réalisé un sondage pour Proximis "les Français et les cadeaux de Noël en période de confinement"(1). Des français interrogé en autre sur comment la crise sanitaire et le re-confinement impactent-ils les Français dans leur budget cadeaux et leur organisation de Noël ? Un sondage qui montre que en ces temps de crise sanitaire, les Français semblent s'y être résolus. 53 % des français interrogés ont affirmé qu’ils ne fêteraient pas Noël en famille. 73 % d'entre eux disent avoir déjà prévu de fréquenter moins de personnes pour les fêtes de fin d'année.

  • 59% des Français prêts à recourir à un éventuel vaccin contre la covid-19 malgré la peur des effets secondaire

    Un homme se faisant vacciner quelle sera la réaction des français sont-ils prêt ? ef904Alors que l’Europe et la France en tête connait une seconde vague qui risque d’être plus important que la première. En France selon Sante Publique France annonce un des taux d’occupation des lits de réanimation par des patients souffrant de la Covid-19 qui oscillent entre 44% et 120% dans nos régions. Ipsos a interrogé près de 20 000 citoyens de 27 pays pour le World Economic Forum sur leur opinion à l'égard d'un éventuel vaccin contre la Covid-19. Au niveau mondial il 74% des personnes interrogées déclarent qu'elles auraient recours à ce vaccin s'il était disponible. Quelle est l'opinion des Français sur le sujet ? Croient-ils à l'arrivée rapide d'un vaccin, et y auraient-ils recours ?

  • COVID-19 : « Protégeons les personnes à risque ! comme un enjeu majeur de santé publique »

    Une femme portant un masque de protection de type chirurgicale l'un des éléments de protection indispensable contre le Covid-19 8241dAlors que la Secrétaire d’Etat au personnes handicapées Sophie CLUZEL, présentera aujourd’hui une conférence de presse. France Assos Santé appel les politiques et le gouvernent a prendre conscience de leurs responsabilités. Car malgré beaucoup d’annonce ou même la présence d’un numéro vert, dans la pratique les personnes handicapées sont souvent tres isolées et mal informé. Un politique qui si aucune décision sérieuse n’est prise, se sont les « personnes fragiles qui seront les hospitalisés de demain ».

  • Covid-19 : Des infirmiers désabusés sont 57% déclaré « être en situation d’épuisement professionnel »

    Une infirmière prend la tension d'un patient malade au sein d'un CHU (illustration) © Murielle BABIN 7/10/2010Alors que le re-confinement est sur le bout de lèvre et que plusieurs métropoles sont désormais classées en zone « alerte renforcée », voire « maximale » et que les épidémiologistes prévoient que la majorité de notre territoire le sera également dans quelques semaines, les infirmiers expriment leurs épuisement dans un sondage(1). Pour Patrick CHAMBOREDON, Président de l’Ordre National des Infirmiers auteur de ce sondage, celui-ci l’urgent également « de revoir le décret qui encadre l’exercice de notre profession pour prendre en compte et officialiser ces compétences additionnelles, d’ores et déjà mises en œuvre au quotidien par les infirmiers ».

  • Covid-19 : HIPPOCAD et Inria s’associent pour faciliter le travail des soignants au travers d’une plateforme

    Les participants a la conception de la nouvelle plateforme prélifa crée par hippocad et inria 2b6f5Comment prendre le temps d’informer correctement les familles des patients quand ceux-ci se multiplient et nécessitent une attention plus constante que jamais ? Afin de répondre à cette question et sur fond de crise sanitaire, HIPPOCAD et Inria ont travaillé main dans la main pour développer PréLiFa, une plateforme visant à faciliter la communication entre les soignants et les familles des patients en réanimation. PréLiFa, pour Préservation du Lien avec les Familles. Une nouvelle technologie aux services des familles et des professionnels de santé qui permettra peut-être d'éviter les nombreuses situations d'extrême isolement de famille qui entre février et fin avril ont vu de nombreuse famille sans nouvelle de leurs proches notamment les HEPADH. Situation qui a d'ailleurs provoqué le dépôt de plainte de nombreuse famille a ce sujet. 

  • Covid-19 Sophie CLUZEL annonce les principale mesure concernant les personnes en situation de handicap et leurs aidants

    Sophie CLUZEL lors dune visite à ESAT le Marlonges de l'ADEI de Charente-Maritime le 15 octobre 2020 6638cAu lendemain de l’annonce du Chef de l’Etat Emmanuel MACRON a la télévision dans lequel il annoncé sa décision d’un re- confinement généralisé, Une pourtant fortement contesté dans son applications. Une décision prise selon Sophie CLUZEL pour « protéger nos concitoyens les plus fragiles ». Dans ce contexte, précise telle il est « essentiel de nous mobiliser collectivement pour protéger les personnes en situation de handicap, les familles et leurs aidants, mais aussi leur garantir la continuité de l’accueil et des soins qu’elles connaissaient jusqu’à présent ».

  • Lancement de la première réunion du Conseil « Access to COVID-19 Tools Accelerator »

    le secretaire d etat clement beaune chargee des affaires europeenne 289d5Dans le cadre de la perceptive d’un traitement de type vaccin ou d’un médicament. L’Union Européenne représenté par sa présidente, des représentant d’Afrique du sud et du Rwanda, de la Première ministre norvégienne, de ministres en charge de la santé ou des affaires étrangères des autres pays membres du Conseil et du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La France présente était elle représenté par Clément BEAUNE, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères chargé des affaires européennes. Une première réunion lancée à l’initiative « Access to COVID-19 Tools Accelerator ».

  • Les salariés de l’aide a domicile et accueillant familiaux bénéfice de masque gratuit

    Une femme faisant le ménage dans un appartement et portant un masque médical b0f84Alors que la situation sanitaire se dégrade en France, la question des masques continue à se poser. Contrairement au mois de mars, on ne parle plus de pénurie. Il s’agit plutôt de savoir qui prend leur achat en charge. Ces désormais le cas depuis la publication d’un arrêté publié au Journal officiel le 28 octobre dernier par la Ministre Brigitte BOURGUIGNON, en charge de l'Autonomie. Pour les accueillants familiaux et les salariés de l'aide à domicile avec 10 masques par semaines. Une gratuité qui fait pourtant des exclus comme le regrette la Fédération française des services à la personne et de proximité (FEDESAP).