Contenu principal

Message d'alerte

les aidants familiaux sont parfois a bout de souffle et demande une meilleure reconnaissance c951aPrésentée dans le cadre de la niche parlementaire du groupe UDI, Agir et Indépendants visant à proposer à favoriser la reconnaissance des proches aidants, à été adoptées par l’Assemblée nationale ce 6 décembre. Le texte, adopté à l’unanimité par le Sénat le 25 octobre dernier, avait été rejeté par la commission des affaires sociales une semaine auparavant, malgré le soutien affiché de tous les groupes politiques à l’exception du groupe La République en marche.

Les sages du conseil constitutionnel présidé par laurent fabius 15548Le 15 novembre dernier, le conseil constitutionnel a la suite du recours de 60 députés socialistes, communistes et insoumis concernant l’article 64 (article 18) sur les logements dits évolutifs. Un dernier assaut contre cette destruction du principe d'accessibilité universel prévu par la loi du 11 février 2005 et que prévoit la loi ÉLAN. Un texte de loi dont les sages ont estimé conforme a la constitution et a validé les dispositions de cet article qui réduit a 20 % logements accessibles dans les nouvelles constructions. Une loi dont plus rien n’empêche sa promulgation, seul recours pour les associations celle de sensibiliser les maires…

Lancement de la neuvieme edition des rencontres ville et handicap a Toulouse au capitole avec la remise d'une canne électronique au centre le Maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc et a Droite son adjoint en charge du handicap et gauche l'homme ayant bénéficié de ce dons 02 18c8eLundi soir Christophe ALVES l’adjoint au maire en charge du handicap de la ville de Toulouse rejoint par la suite par le maire de Toulouse Jean-Luc MOUDENC, lançant officiellement cette neuvième édition des rencontres ville et handicaps. Une manifestation qui prend de l’ampleur y comprit au sein de la métropole Toulouse puisque ce sont désormais 12 communes qui participeront à ces rencontres. Un rendez-vous loin d’améliorer des retards existentiels comme sur l’accessibilité, mais comme moyen de prévention contre les discriminations et une meilleure approche de la connaissance du handicap dans son ensemble… Des Rencontres destinées à rassembler tous les publics, petits et grands, personnes en situation de handicap ou pas.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le DRIAN à reçu aujourd’hui lLe directeur general de lorganisation dinterdiction des armes chimiques Fernando ARIAS. Une rencontre à l’occasion ils ont discuté de la situation en situation notamment, mais face a contexte de réémergence globale des armes chimiques, employées depuis 2012 par des acteurs étatiques et non étatiques au Levant, en Asie et, en 2018, en Europe, sur le territoire du Royaume-Uni. Jean-Yves le DRIAN ayant insisté sur le fait que « ces événements et ce contexte exigeant plus que jamais une réponse forte de l'OIAC ».

Réunion du Comite Interministeriel du Handicap a Matignon en presence de Edouard PHILIPPEAprès avoir été repoussé, a causé d’un remaniement ministériel sans être celui-ci que l’on attendait. Édouard PHILIPPE aura réuni pour la 2e fois les ministres autour de lui autour de la question du handicap avec pour engagement « Gardons le cap, changeons le quotidien ». Annonçant à cette occasion une dizaine de mesures autour deux axes principaux le respect des droits et de la simplification administrative. Des mesures qui si pour certains sont nouvelle avait déjà été annoncé depuis plusieurs mois et qui majoritairement loin de satisfaire les associations. 

Formulaire de demande de reconnaissance invalidité auprès des MDPHIl s’agit de permettre une « simplification administrative qui constitue encore trop souvent des atteintes a la dignité » souligne Édouard PHILIPPE. Parmi ces mesures celle de la mise en œuvre d’un droit acquis à vie et éviter des d’attente et dossier obligeant le citoyen a justifié tous les cinq ans une situation qui ne peut pas s’améliorer. Des propositions qui s’appuient sur le rapport « Plus simple la vie », du député Adrien TAQUE (LREM) afin de réduire une complexité que l’ensemble des Français vivent tous les jours quotidiennement.

Le Rapporteur du Projet de loi Cathy APOURCEAU POLYAprès le rejet en avril 2018 d’une première proposition déposée par la députée Marie Georges BUFFET, dont l’objectif était de supprimer les revenus du consjoint danss le calcul de l’AAH en ayant pourtant obtenu un soutien toute majorité confondue. Le Sénat vient à son tour de rejeter ce 24 octobre par 170 voix contre 99 et 73 abstentions, une proposition de loi similaire déposé par la Sénatrice Laurence COHEN au nom du groupe CRDC. Un rejet dont la rapporteuse Cathy APOURCEAU-POLY et la présidente du groupe Éliane ASSASSI n’auront pas été entendues et qui regrette une position « hypocrite » pour certains et un « manque d’humanité », face à une demande revendiquée depuis longtemps par les associations.